Portugal : Eder évoque le drame de sa vie

Voir le site Euro 2016 de football

Eder
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-07-15T18:33:45.998Z, mis à jour 2016-07-15T18:38:00.592Z

Dans un entretien donné à TVI24, Eder, le buteur décisif en finale de l'Euro 2016, a évoqué un drame familial, dont il n'avait jamais parlé en public.

Derrière le joueur se sache souvent un homme. La maxime marche également avec Eder. L’attaquant de Lille, qui a gagné la rédemption au Portugal après son but marqué en finale de l’Euro 2016 face à la France, s’est longuement confié sur sa vie privée dans un entretien donné au média portugais TVI24. Et l’attaquant a livré un lourd secret.

« Mon père est en prison depuis que j'ai 12 ans. Il a été accusé d’avoir tué ma belle-mère. Il a été condamné à seize années de prison », a révélé avec fracas l’ancien attaquant du Sporting Braga.

L'ancien attaquant de Swansea a également précisé qu’il voyait toujours son père, emprisonné en Angleterre, depuis ses débuts en tant que joueur professionnel à l’Academica Coimbra en 2008. « Depuis que j’ai commencé à avoir de l’argent, à chaque fois que j'avais des vacances, j'allais en Angleterre pour le voir », a précisé l’international portugais, sans en dire plus concernant cette histoire. Passé par des moments très compliqués ces dernières années, le Portugais a même souligné qu'il avait songé à arrêter le football.

Au Portugal, les opinions ont changé sur Eder

Régulièrement la cible de critiques depuis ses débuts internationaux en 2012, Eder a finalement gagné le respect de tout un peuple depuis son but libérateur marqué au Stade de France, le dimanche 10 juillet dernier face à la France. Avant son entrée en jeu, Fernando Santos et Cristiano Ronaldo lui avaient même glissé à l’oreille qu’il serait l’homme qui donnerait la victoire au Portugal.

Un site internet a même été mis en place pour permettre aux supporters de présenter leurs excuses au joueur, souvent pris à partie ces derniers temps. Voulu sur le ton de la plaisanterie, le site Internet a gagné en popularité grâce à la large diffusion sur les réseaux sociaux.

« Si les gens ont créé ce site, c'est qu'ils se rendent compte qu'ils ont mal agi, mais je n'ai pas de rancune », avait déclaré l’attaquant à ce sujet.

► Devenez sélectionneur et créez votre onze-type de l'Euro 2016 en cliquant ici


en savoir plus : Equipe du Portugal de Football