Dans l'actualité récente

Le Portugal doit enfin passer la seconde

Voir le site Euro 2016 de football

Portugal Islande
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-06-17T11:02:31.314Z, mis à jour 2016-06-17T13:58:10.228Z

Opposé à l’Autriche samedi pour son deuxième match de la compétition, le Portugal doit lancer la machine pour de bon sous peine de devoir disputer un troisième match couperet face à la Hongrie.

L'enjeu du match

C’est l’heure de passer aux choses sérieuses pour le Portugal. Séduisante en première période face à l’Islande, la « Seleçao » a complètement changé de visage après le retour des vestiaires et laissé un arrière-goût amer à tout le monde. Finalement tenu en échec par l’Islande (1-1), à Saint-Etienne mardi soir, le finaliste de l’édition 2004 n’a pas spécialement le droit à l’erreur face à l’Autriche malgré les conditions de qualifications simplifiées de ce premier Euro à 24 équipes.

Symbole de la frustration de cette équipe portugaise : Cristiano Ronaldo. Pourtant arrivé en France avec sa troisième Ligue des champions en carrière sous les bras, le joueur du Real Madrid n’a pas pesé sur le jeu face à l’Islande et a encore voulu trop en faire. En fin de rencontre, son côté « je m’occupe de tout » a encore sauté aux yeux, puis ses déclarations concernant le jeu de l’Islande n’ont pas plu.

« Elle n'a rien essayé. Ils n'ont fait juste que défendre, défendre,  défendre, et joué en contre. Ils ont mis le bus devant les cages. Ils ont eu deux occasions et ont marqué un but. C'est une soirée chanceuse pour eux. Selon mon opinion, c'est petite mentalité. C'est pourquoi ils ne feront rien », s’était fendu le numéro 7 portugais, qui sera particulièrement scruté au Parc des Princes.

En face de cette sélection portugaise se dressera l’Autriche. Séduisante en qualification, mais battue à la surprise générale par la Hongrie lors de son premier match du tournoi (2-0), la « Das Team » est elle très mal embarquée après cette déroute face à l’adversaire présumé le plus faible de cette poule F.

Joueuse mais inefficace face aux Hongrois, l’Autriche devra régler plusieurs problèmes en très peu de temps pour espérer accrocher le Portugal et espérer se relancer. En attaque, le géant Marc Janko n’a pas convaincu mais son profil pourrait embêter la vieillissante charnière centrale Pepe – Ricardo Carvalho, qui a moyennement convaincu pour le moment. Dans l’entrejeu, David Alaba n’a pas eu son rayonnement habituel malgré un poteau effectué en début de rencontre face aux Hongrois. Malgré cette première sortie loupée, le joueur du Bayern reste le leader technique d'une équipe encore capable de se relancer. Mais il n'y a plus de temps à perdre.

Groupe F : le classement

Hongrie : 3 points
Islande : 1 point
Portugal : 1 point
Autriche : 0 point

La stat' à connaître : 21

Voilà 21 années que les deux nations ne se sont plus affrontées, même en match amical. Il faut remonter à la période 1994-1995 pour retrouver trace des deux dernières confrontations qui avaient lieu dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 1996. Le Portugal s'était imposé 1-0 chez lui, grâce à un but de Luis Figo, avant d'être accroché en Autriche sur le score de 1-1, le 11 octobre 1995.

Les compositions probables :

Portugal : Rui Patricio (G) - Cédric, Pepe, Carvalho, Guerreiro -  Joao Mario, William Carvalho, Andre Gomes - Joao Moutinho - Quaresma, Cristiano Ronaldo (Cap.)

Autriche : Almer (G) - Klein, Prödl, Hinteregger, Fuchs (Cap.) - Baumgartlinger, Alaba - Harnik, Jantscher, Arnautovic - Janko

en savoir plus : Equipe du Portugal de Football, Equipe d'Autriche de Football, Euro 2016 : Portugal - Autriche