Dans l'actualité récente

Portugal : Enfin récompensé !

Voir le site Euro 2016 de football

Joie de Cristiano Ronaldo
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-07-11T10:42:12.022Z, mis à jour 2016-07-11T11:20:48.029Z

Défaite d’un rien trois fois en demies et une fois en finale en moins de 20 ans avant cet Euro, la Selecçao n’avait jamais soulevé de grand trophée. CR7 et ses coéquipiers ont vaincu la malédiction.

Souvent placés, jamais gagnants. Ces deux dernières décennies, les Portugais collectionnaient les places d’honneur à l’issue des grandes compétitions internationales et plus particulièrement des Euros. Cette fois, ce sont bien eux qui ont soulevé le trophée au bout de la nuit dimanche. Mais que l’attente fut longue et douloureuse !

La main d’Abel Xavier

Sans revenir sur la génération du génial Eusebio dans les années 1960 (demi-finalistes de la Coupe du monde 1966), la Selecçao avait incontestablement le talent pour remporter un grand titre en ce début de siècle. Et ce même avant l’arrivée de Cristiano Ronaldo aux affaires. En 2000, à l’Euro, notamment, les Portugais alors emmenés par Luis Figo étaient passés très près d’une victoire finale. Ils n’avaient été éliminés en demi-finales face aux Bleus que suite à un penalty en or en prolongations provoqué par une main du défenseur Abel Xavier.

Le traumatisme de 2004

Quatre ans plus tard, la génération dorée des Figo et Rui Costa cette fois renforcée par le jeune Cristiano Ronaldo se voyait bien remporter le championnat d’Europe chez elle au Portugal. Elle s’inclinera finalement en finale face à la Grèce pour ce qui restera comme le casse du siècle. Un véritable traumatisme pour toute une nation. En 2006, en Coupe du monde, le Portugal pensait bien prendre sa revanche sur le sort, mais la Selecçao s’inclinait de nouveau en demi-finale face à la France et encore une fois sur un penalty… Ce n’est pas tout. Lors de l’Euro en Ukraine et en Pologne en 2012, les Lusitaniens atteignaient une nouvelle fois le dernier carré. Opposés à l’Espagne, ils ne s’inclinaient cette fois qu’aux tirs aux buts. Aucune équipe n’avait alors autant fait douter la Roja future vainqueur… Cette année, en France, le Portugal n’a peut-être pas réalisé son meilleur tournoi en terme de qualité de jeu, mais la Selecçao a enfin réussi à aller au bout. Et au vu de l’histoire, ce n’est que justice.


► Elaborez votre onze-type de l'Euro 2016 et partagez-le en cliquant ICI

en savoir plus : Equipe du Portugal de Football