Dans l'actualité récente

Portugal : Fernando Santos, l'entraîneur idoine ?

Voir le site Euro 2016 de football

13308177 1163227530383472 1051800894029358644 o
Par Quentin LECOINTE|Ecrit pour TF1|2016-06-08T12:41:15.158Z, mis à jour 2016-06-08T12:41:29.706Z

Fernando Santos, le sélectionneur de Portugal, va connaître la troisième phase finale d'une grande compétition à l'occasion de l'Euro 2016.


Fernando Santos, en poste depuis 2014, est loin d’être un novice dans son domaine.


Euro 2016 : Un programme exceptionnel sur TF1



Un parcours entre le Portugal et la Grèce


Fernando Santos a effectué l’ensemble de sa carrière d’entraîneur entre le Portugal et la Grèce. Dans son pays d’origine, il a dirigé les trois clubs qui comptent (Porto, Sporting, Benfica). En Grèce, il entraîne l’AEK Athènes, à deux reprises, le Panatinaikos et le PAOK Salonique. Le trophée le plus prestigieux de son palmarès reste un titre de champion glané avec Porto en 1999.


Le roi des éliminatoires


Le technicien de 61 ans s’est surtout distingué en tant que sélectionneur. D’abord avec la Grèce (entre 2010 et 2014), et depuis septembre 2014 avec le Portugal où il a pris la succession de Paulo Bento. Il présente un impressionnant bilan lors des éliminatoires. Fernando Santos n’a tout simplement perdu aucun de ses 15 matchs de qualification disputés pour un Euro. En incluant ceux de la Coupe du monde, il n’a concédé qu’une seule défaite il y a plus de trois ans (1-3 en Bosnie, avec la Grèce) sur un bilan de 28 rencontres.


Un entraîneur au sang chaud


Fernando Santos a fait parler de lui lors du dernier Mondial au Brésil. Alors que la Grèce s’apprête à entamer sa séance de tirs au but lors du huitième de finale face au Costa Rica, le technicien portugais fait part de son mécontentement quant au choix du but sur lequel doivent se tirer les penalties. Résultat, celui qui était arrière gauche lors de sa carrière de joueur écope de huit matchs de suspension. Une sanction sui sera finalement réduite à quatre rencontres.