Portugal-France : Si on mixait les deux équipes...

Voir le site Euro 2016 de football

Parade de Lloris contre l'Allemagne
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-07-08T10:36:05.405Z, mis à jour 2016-07-08T11:05:26.315Z

Avant la grande finale de dimanche entre la France et le Portugal, nous avons imaginé une équipe composée des meilleurs joueurs des deux formations.

Portugal-France, ce sera donc le dernier frisson d'un Euro 2016 très réussi. Pour cette ultime rencontre de la compétition, nous avons élaboré une équipe mixte à légère domination française.


1468768 Euro 2016 Team

Défense : solide autour de Lloris

Gardien : Hugo Lloris

Si on en doutait, le gardien de Tottenham a mis tout le monde d'accord en demi-fianle contre l'Allemagne avec une performance de très haute volée dans la droite lignée d'un euro en haute altitude.

IImpérial sur sa ligne, aérien dans ses sorties, il est clairement le meilleur de la compétition à son poste et semble deux crans au dessus de son homolgue portugais, Rui Patricio.

Arrière droit : Bakary Sagna

Décrié avant le début de la compétition, le citizen était pointé comme le point faible de la sélection de Didier Deschamps malgré une saison plutôt réussie en club. Depuis, six matches très solides ont changé la donne.

S'il peut toujours se montrer frileux offensivement (malgré une passe décisive contre l'Irlande), il est intraitable défensivement. Tout l'inverse du portugais Cedric qui ne rassure pas grand monde avant sont duel avec Dimitri Payet.

Défenseur central : Pepe

Patron de l'arrière garde lusitanienne, le merengue est dans la lignée de sa grande saison au Real Madrid où il a poussé Varane sur le banc.

Toujours aussi dur sur l'homme et dominant dans les duels, il a été infranchissable jusqu'à sa blesssure. Absent contre le Pays de Galles, il reste incertain pour la finale. Son absence serait un vrai coup dur.

Défenseur central : Laurent Koscielny

Kos the Boss n'a jamais aussi bien porté son surnom. Devenu leader de la défense bleue après les défections de Varane et Sakho, il n'a jamais semblé aussi fort.

Rayonnant depuis le premier match, il est partout, coupant les trajectoires au sol et dans les airs. Certainement le meilleur à son poste durant cet Euro, il est indiscutable dans cette équipe.

Arrière gauche : Raphaël Guerreiro

Le plus français des portugais aurait pu jouer avec les deux sélections. Il a choisi le Portugal avec succès puisqu'il a été adoubé à ce poste par Ronaldo lui même qui l'a pris sous son aile.

Latéral offensif, il apporte énormément de danger en multipliant les aller-retours dans son couloir. Evra, malgré son expérience, ne fait vraiment pas le poids.

Milieu :  technique et offensif 

Récupérateur droit : Renato Sanches

Véritable révélation de l'Euro, le nouveau joueur du Bayern Munich ne fait vraiment pas ses 18 ans tant il semble imperméable à la pression. Auteur de rentrées remarquées en phase de poules, il s'est progressivement imposé comme un titulaire indiscutable de l'entrejeu de Fernando Santos.

Très tranchant dans toutes ses interventions, il dégage une puissance impressionnante balle au pied tout en n'hésitant pas à tenter sa chance.

Récupérateur gauche : Paul Pogba

S'il n'est pas encore le patron que la France attende lui, le juventini réalise néanmoins une compétition très solide avec un volume de jeu particulirement impressionnant.

Dans un rôle plus défensif, il est un peu moins visible dans les 30 derniers mètres, ce qui ne l'empêche pas d'être décisif, comme sur le second but français contre l'Allemagne.

Milieu droit : Nani

Ressuscité. On n'attendait plus vraiment grand chose de cet ex espoir du football mondial et pourtant, il réalise sa meilleure compétition avec le Portugal.

Auteur de trois buts et une passe décisive, il est le parfait lieutenant de Cristiano Ronaldo et aura un grand rôle à jouer dans cette finale.

Milieu gauche : Cristiano Ronaldo

Décrié, détesté, remis en question, le capitaine portugais attise toujours autant le clivage. Pourtant ses statistiques parlent pour lui, encore et toujours. 3 buts, 3 passes décisives, il est après Griezmann l'homme le plus décisif de la compétition.

Artisan majeur de la victoire contre le Pays de Galles, le Portugal compte sur lui pour remporter son premier trophée. De toute façon, un succès lusitanien passera obligatoirement par une grande performance du merengue.

Attaque : un duo indissociable 

Attaquant de soutien : Antoine Griezmann

Le MVP de l'Euro c'est lui ! 6 buts, 2 passes décisives, du jamais vu depuis plus de trente ans et Michel Platini. Le joueur de l'Atletico continu san saison stratosphérique et confirme avoir passé un cap. Tout simplement l'un des meilleurs joueurs du monde.

Malgré un départ timide sur l'aile droite, il revit dans l'axe et aligne les performances étincellantes. Son doublé marseillais contre l'Allemagne restera dans l'histoire du football français.

Avant-centre : Olivier Giroud

S'il n'est sans doute pas l'attaquant le plus technique ou le plus rapide de la planète football, il abat un travail remarquable. Dans l'ombre des techniciens Payet et Griezmann, il se bat dos au but, dévie les ballons,  défie les charnières adverses et marque quelques buts accessoirement...

Ce sale boulot indispensable, il le fait mieux que personne. Ca le rend incontournable.

Entraîneur : Didier Deschamps

Sur le banc, il n'y a pas vraiment photo entre les deux sélectionneurs. Alors que Fernando Santos tatônne et a complètement laissé les clés du camion à son capitaine, Didier Deschamps a su adapter ses schémas tactique à la forme du moment de ses joueurs pour arriver au meilleur compromis.

Le pragmatisme du bayonnais reste sa grande force. Il ne reste jamais figé sur une idée, n'hésitant jamais mettre son ego de côté en revenant sur une décision ou sur un choix. Le cas de Payet, qu'il n'a pas hésité à rappeler après une brouille en est le meilleur exemple.

en savoir plus : Euro 2016 : Portugal - France, Equipe de France de Football, Equipe du Portugal de Football