Equipe de France : Et pourtant, c’était soirée « Mouss ‘ » !

Voir le site Euro 2016 de football

Moussa Sissoko
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-07-11T11:22:39.501Z, mis à jour 2016-07-11T13:12:06.257Z

Impressionnant dimanche contre le Portugal en finale malgré la défaite, Moussa Sissoko est l’une des grandes révélations françaises de cet Euro. Personne ne l’attendait à un tel niveau.

Didier Deschamps n’aura pas eu à regretter la titularisation de Moussa Sissoko sur le côté droit de son milieu de terrain dimanche contre le Portugal. Si certains joueurs comme Payet et Pogba n’ont pas donné la pleine mesure de leur potentiel, le joueur de Newcastle a lui fait parler sa puissance et sa technique pour crever l’écran. Très bon défensivement, il a parfaitement su contenir les montées de Raphaël Guerreiro. Mais c’est surtout sur le plan offensif que l’ex-Toulousain a impressionné. Grâce à plusieurs déboulés aussi bien sur le côté que dans l’axe, il a su casser les lignes pour apporter le danger.

Le meilleur Français de la finale

Sans une belle détente du gardien portugais Rui Patricio, il aurait même pu être le héros de la soirée suite à une lourde frappe décochée à environ 30 mètres à quelques minutes de la fin du temps réglementaire. Même s’il a globalement quelque peu baissé de niveau en deuxième mi-temps et en prolongations, son apport a été indéniable et il a sans doute été le meilleur français de la finale. Il est même dommage que ce soit lui qui ait dû laisser sa place à la 110ème minute à Anthony Martial juste après  l’ouverture du score d’Eder.

Vers un futur transfert

Remplaçant en début d’Euro,  Moussa Sissoko a su s’imposer naturellement aux yeux de Didier Deschamps au fil de la compétition pour être titulaire en fin de tournoi. Aujourd’hui, c’est sans doute l’un des grands gagnants côté Bleu après ce tournoi. Car si sa présence dans les 23 pouvait être contestée par certaines voix, elle ne fait maintenant plus l’ombre d’un doute pour l’avenir. Il lui faudra pourtant rapidement trouver un nouveau club pour continuer à progresser et montrer ses qualités au plus haut niveau. Relégué en Championship (2ème division anglaise) avec Newcastle, Sissoko a prouvé qu’il était un joueur encore trop sous-estimé. Mais gageons que son téléphone portable sonnera souvent cet été !


► <strong>Elaborez votre onze-type de l'Euro 2016 en cliquant ici</strong>


en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : Portugal - France