Dans l'actualité récente

Portugal-France : Ronaldo, des larmes et une revanche

Voir le site Euro 2016 de football

Portugal-France (1-0) : sorti sur civière mais champion d'Europe, la folle soirée de Cristiano Ronaldo
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-07-11T13:40:40.596Z, mis à jour 2016-07-11T13:40:47.531Z

Cristiano Ronaldo a vécu une soirée bien particulière pour sa deuxième finale d'Euro. Au Stade de France, la star portugaise est passée par tous les états.

Cristiano Ronaldo a enfin remporté son premier trophée international avec sa sélection. La consécration pour un compétiteur hors norme. Même si c'était au bout d'une soirée bien particulière.

Une sortie précoce émouvante

Remonté comme jamais avant la rencontre, CR7 avait la ferme volonté de guider son équipe vers la victoire. Toujours aussi concentré pendant l'hymne de son pays, le joueur du Real Madrid a eu quelques difficultés, cependant, à entrer dans son match. Face à des Bleus pressants et dominateurs, la star n'a pas assuré ses premiers contrôles. Jusqu'à cette 8ème minute. Lors d'un duel, il se fait mal au genou suite à un choc avec Dimitri Payet. On a alors pensé que ce n'était qu'un coup. Surtout que le capitaine portugais est revenu assez rapidement sur la pelouse après s'être fait soigner. Mais ses courses hésitantes et sa façon de boiter n'ont rien indiqué de bon. Il a, certes, voulu continuer mais son corps n'a pas suivi. A la 25ème minute, la sentence est tombée : Ronaldo jette son brassard et s'écroule au sol. Son match s'arrête là. L'image est alors forte. On voit un joueur en larmes, meurtri de quitter ses partenaires, de les laisser combattre sans lui. Pris de pitié pour lui, le public du Stade de France applaudit sa sortie à l'unisson. 


Il réapparaît avant la prolongation

La star gominée n'est revenue sur le bord du terrain qu'avant la prolongation. Ronaldo est ainsi venu soutenir ses partenaires, les haranguer à poursuivre les efforts nécessaires pour tenir face aux Bleus. Devant le banc, il s'est mué en entraîneur adjoint en replaçant ses coéquipiers. Mais surtout, il a été très démonstratif en s'exprimant avec vigueur alors que le chronomètre défilait sur chaque action portugaise. Jusqu'à la libération et ce but d'Eder. Le Portugal tient son Euro. Les larmes de tristesse du début de match ont ainsi laissé place à celles de joie. CR7 a pris sa revanche. Il y a douze ans, il pleurait déjà après le revers de son pays à domicile face à la Grèce en finale de l'Euro 2004 (0-1). Un sentiment que connait désormais le camp d'en face...


 Créez votre onze-type du tournoi en cliquant ici

en savoir plus : Equipe du Portugal de Football