Portugal-France : La Seleçao sur le toit de l’Europe !

Voir le site Euro 2016 de football

La joie des joueurs du Portugal
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-07-10T22:47:04.548Z, mis à jour 2016-07-11T10:53:16.234Z

Le Portugal est champion dEurope ! Souvent dominée, la sélection portugaise s’est appuyée sur une défense remarquable, et un réalisme parfait. Eder et Rui Patricio sont les héros de la rencontre !


Le fait du match : la blessure de Ronaldo

Il était très attendu pour la finale. Ronaldo avait l’occasion de faire gagner son équipe, mais son rêve a tourné court. Lors d’un choc à la 10ème minute avec Payet, le triple ballon d’or s’est blessé au genou. Il est sorti un quart d’heure plus tard, incapable d’accélerer. Ses larmes ont témoigné de sa grande détresse, mais la victoire finale de son équipe a atténué sa peine !


L’homme du match : Rui Patricio, gardien infranchissable

L’équipe de France a tiré 17 fois au but en cadrant à 7 reprises. Et à chaque fois, les Bleus sont tombés sur un Rui Patricio de gala. Il a repoussé toutes les offensives françaises et est l’homme de cette finale. Si la sélection portugaise est championne, elle le doit à son gardien qui a multiplié les parades. Le poteau l’a suppléé sur une frappe de Gignac. A noter que depuis les huitièmes de finale, le Portugal n’a encaissé qu’un but.



Les hommes de la finale 

EDER est l’autre homme du match. Il a inscrit le but décisif après son entrée en jeu à la 78ème minute de la rencontre. Pour sa première frappe du match à la 109ème minute, il est parvenu à tromper Lloris d’une frappe limpide que le capitaine des Bleus n’a même pas pu effleurer.


PEPE a aussi été un roc. Au sein de la défense portugaise, il a souvent pris le dessus sur Olivier Giroud, puis sur Gignac. Dans les airs, le défenseur madrilène a été impérial. En plus de Rui Patricio, Pepe a été l’homme de la défense des Champions d’Europe.


Du côté français, il y a une énorme satisfaction : MOUSSA SISSOKHO a été le meilleur français sur la pelouse. Il a percuté, et il a multiplié les efforts. Le milieu de Newcastle s’est aussi procuré deux grosses occasions, mais Rui Patricio s’est à chaque fois interposé avec succès.



Ils ont déçu lors de la finale...

DIMITRI PAYET a souffert du repositionnement de Griezmann derrière Giroud. Le joueur West Ham a semblé perdu sur la pelouse et n’a pas assez pesé. Face à Cédric Soares, il n’a pas souvent eu le dessus et Deschamps l’a sorti vers l’heure de jeu. Dommage car son adresse sur les coups de pieds arrêtés aurait pu faire la différence.


PAUL POGBA n’a pas été aussi étincelant que Moussa Sissokho. Deschamps l’a placé aux côtés de Matuidi, et le Turinois a souvent été trop loin des buts de Rui Patricio. S’il a effectué ses tâches défensives avec succès, son apport offensif a été trop léger. POGBA n’a pas assez pesé sur le jeu français.


Le chiffre du match : 1

Soit le nombre de buts  inscrits par Eder en compétition officielle avec le Portugal. Le chiffre représente aussi le nombre de frappes tentées par Eder lors de la finale. Une frappe, un but. La réussite était du côté du Portugal. Les Champions d'Europe n'ont aussi cadré leur première frappe qu'à la 80ème minute, et au total, il n'y a eu que 3 frappes cadrées pour la Seleçao.


En conclusion...

La France a montré un très beau visage lors de cet Euro, elle termine par ailleurs meilleure attaque avec 13 buts. Mais elle n’a pas su ôter le verrou de la défense portugaise. Certains Bleus disputaient là leur dernière compétition avec la sélection, et Deschamps devra un peu reconstruire en vue de la Coupe du monde 2018 en Russie. 


Côté portugais, Ronaldo a enfin gagné un titre avec sa sélection et il est fort probable que le madrilène soit encore plus proche d’un quatrième ballon d’Or.



en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe du Portugal de Football, Euro 2016 : Portugal - France