Portugal / Pepe : « Il fallait qu'on gagne pour lui »

Voir le site Euro 2016 de football

RTX2J4YC
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-07-11T09:21:31.741Z, mis à jour 2016-07-11T10:55:05.143Z

Ivres de bonheur, les Portugais estiment ce trophée comme une juste récompense. Et n'oublient pas de mettre en avant leur leader Cristiano Ronaldo.

Les Portugais soulignaient la stratégie victorieuse adoptée par leur équipe après la victoire face à la France en finale de l'Euro et le rôle joué par Ronaldo.

Le Portugal attend la France :


Ivres de joie

La joie est à la hauteur de l'attente. Privés de trophée depuis toujours, les hommes de Fernando Santos ont exulté au coup de sifflet de final. Et le sélectionneur portugais n'était pas le moins fier de la tournure prise par les événements  « C’est une victoire pour tout le Portugal, prévient -il. Ce n’est pas la victoire de Fernando Santos. C’est celle du peuple portugais. C’est une récompense pour tous les Portugais. Ça n’a rien à voir avec 2004, mais nous avons toujours ressenti le soutien de nos supporters, de notre peuple. » « Nous avons fait preuve de beaucoup d’humilité, se félicitait Pepe. Nous avons dignement représenté les Portugais, le fait d’avoir de l’humilité, de travailler dur, nous avons été à l’image de notre peuple. Malgré les critiques, nous voulions remporter ce tournoi et nous avons écrit l’une des plus belles pages de l’histoire du football portugais. »

Guerreiro : « Une source de motivation supplémentaire » 

Dans la bouche des Portugais, la sortie sur blessure de leur leader Cristiano Ronaldo, si elle n'a pas été un déclic, a été une source de motivation supplémentaire. « Cela a été difficile, car nous avions perdu notre leader, notre meilleur joueur, reconnaît Pepe.  Nous connaissons ses qualités et son importance pour nous. Quand il nous a dit qu’il ne pouvait pas continuer, j’ai dit à mes coéquipiers qu’il fallait qu’on gagne pour lui. » Pour le défenseur madrilène, la sortie de son meilleur joueur correspond à une prise de conscience : « Quand Cristiano Ronaldo est sorti, on a un peu perdu espoir mais on savait qu’on a énormément de qualités et de courage. On a encore fait preuve de beaucoup de qualités défensives. Ensemble, on est capables de réaliser des choses extraordinaires. » Son sélectionneur ne disait pas autre chose après coup : « Lorsqu’il est sorti, je me suis dit qu’il fallait surmonter cette difficulté (...). J’ai toujours dit à mes joueurs que nous avions beaucoup de talent, de qualité. Mais il fallait être une vraie équipe, unie, solidaire, organisée, plus concentrée que nos adversaires. Si nous réunissions tout ça, ce serait difficile de nous battre. C’est le message que j’ai voulu passer à mes joueurs. Ils ont toujours cru qu’ils pouvaient devenir champions d’Europe.» 

Ronaldo : « Un de moments les plus heureux de ma carrière » 

Et Fernando Santos de saluer le comportement de la star du Real Madrid : « Il faut souligner les efforts de notre capitaine : il a essayé de revenir sur le terrain à deux reprises malgré sa blessure. Il a un état d’esprit incroyable. Le fait de l’avoir dans le vestiaire à la mi-temps et sur le banc, ça a été une grande aide. Il m’a été d’un grand soutien. Je souhaite le remercier.» Le mot de la fin pour Ronaldo aux anges après avoir vécu un des moments les plus durs de sa longue carrière: « Ça a été un match avec les deux scénarios, la tristesse et la joie. Ce que je peux dire, c’est que c’est un des moments les plus heureux de ma vie, au niveau de ma carrière de joueur professionnel. C’est un moment unique. J’ai pleuré et je pleurais encore il y a cinq minutes avec ma famille, mes amis. Je suis très heureux. » 


► Elaborez votre onze-type de l'Euro 2016 en cliquant ici

en savoir plus : Equipe du Portugal de Football