Dans l'actualité récente

Portugal : Cristiano Ronaldo a eu du mal à dormir

Voir le site Euro 2016 de football

Cristiano Ronaldo - Portugal-Autriche
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-22T07:37:24.369Z, mis à jour 2016-06-22T14:00:12.328Z

Ratant un penalty lors du dernier match du Portugal face à l'Autriche, Cristiano Ronaldo a subi quelques critiques. Son sélectionneur indique aussi qu'il n'en a pas dormi.

Ne pas trouver le sommeil : même les plus grands ont ce genre de soucis. Et pas n'importe qui. Si imperméable à la pression, Cristiano Ronaldo semble avoir quelques problèmes à ce niveau-là selon son sélectionneur, Fernando Santos.

Un penalty ressassé

Flash-back sur ce fameux Portugal-Autriche. 79ème minute : Ronaldo obtient un penalty et a la possibilité d'ouvrir son compteur but dans la compétition et marquer du même coup dans un quatrième Euro consécutif. Le Portugais s'élance et prend à contre-pied le portier autrichien Almer. Seul souci, sa tentative heurte le poteau avant de sortir. Les supporteurs portugais présents au Parc des Princes pouvait s'exaspérer, leur nation ne gagnera pas cette rencontre malgré une domination outrageuse.


Un échec qui a semble-t-il été douloureux à vivre pour la star gominée. Après avoir préféré ne pas s'exprimer sur le sujet après le coup de sifflet final, Fernando Santos, le sélectionneur portugais, a affirmé que son joueur avait eu du mal à trouver le sommeil la nuit suivante : « Cristiano Ronaldo n’a pas pu dormir après son penalty. Dimanche j’étais un des premiers levés et il était toujours debout. Mais Cristiano est le capitaine du Portugal. Il a toujours faim, c’est un compétiteur, un gagnant et avec l’expérience qu’il a, je sais qu’il va réagir. Il peut ne pas marquer pendant un ou deux matchs mais après il réapparait et en plante cinq comme il a déjà fait d’autres fois ». 

Un habitué des ratés

A l'image de son concurrent Lionel Messi, Cristiano Ronaldo n'est pas un pur spécialiste des penalties pour en avoir raté quatre sur ses cinq dernières tentatives (cinq penalties manqués en tout cette saison). Au point d'avoir provoqué quelques railleries sur la toile. Mais on se doute bien qu'avec son orgueil, le joueur du Real Madrid ne devrait pas tarder à répondre à ses détracteurs. A commencer par ce mercredi soir face à la Hongrie.