Portugal : Rui Patricio, discret et terriblement efficace

Voir le site Euro 2016 de football

Rui Patricio (Portugal 2)
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-07-11T14:17:58.129Z, mis à jour 2016-07-11T15:23:49.264Z

Auteur de sept arrêts contre les Bleus, Rui Patricio est assurément l’un des héros portugais de la finale. De quoi permettre au gardien du Sporting Portugal d’enfin s’afficher en pleine lumière.

Tous les fans de football de plus de 25 ans se souviennent encore de Vitor Baia, le charismatique gardien portugais des années 1990 et du début des années 2000. Pourtant, l’ex-portier de Porto et de Barcelone n’a jamais rien remporté avec sa sélection. Contrairement maintenant à Rui Patricio. Le dernier rempart du Sporting Portugal ne fait pas beaucoup de bruit. Et pourtant, son rôle a bien été majeur dans cet Euro. En témoigne ses statistiques. Jamais gardien de but n’avait réalisé 7 arrêts en finale d’un Euro.

Un but encaissé en 450 minutes

Face aux Bleus, Rui Patricio était tout simplement imbattable. Griezmann, Giroud, Sissoko… Tous se sont heurtés à lui. Et quand il n’a pas repoussé les frappes françaises, c’est son poteau qui s’en est chargé. Depuis les huitièmes de finale, le gardien de 28 ans n’est tout simplement allé chercher le ballon qu’une seule fois au fond de ses filets. C’était en quarts de finale contre la Pologne. Un but en 450 minutes, un bilan qui prouve ses états de service.

Une suite de carrière à l’étranger ?

Du haut de son 1,90m, le Portugais reste un gardien sobre et efficace. Doté d’un grand sang-froid, il rassure ses coéquipiers qui savent qu’ils peuvent s’appuyer sur lui pour les tirs aux buts, un exercice dans lequel et dans lequel il s’est illustré face à la Pologne. Après 372 rencontres en professionnel sous les couleurs du Sporting Portugal et 52 matches sous le maillot portugais, Rui Patricio pourrait maintenant profiter de son nouveau statut pour choisir d’exporter son talent à l’étranger. Et obtenir enfin la reconnaissance qu’il mérite.


► <strong>Un onze-type de l'Euro 2016 en tête, composez-le et partagez-le en cliquant ici</strong>


en savoir plus : Euro 2016 : Portugal - France