Dans l'actualité récente

Pourquoi l’Islande peut créer la surprise

Voir le site Euro 2016 de football

Équipe Islande
Par Axel BENCHINA|Ecrit pour TF1|2016-06-02T12:34:38.543Z, mis à jour 2016-06-02T14:52:29.345Z

Qualifiée pour la première fois de son histoire pour une compétition internationale, l’Islande pourrait bien créer la surprise en passant le premier tour de l'Euro.

Voir l’Islande à l’Euro peut relever du miracle mais les Islandais ont réalisé un parcours remarquable en phases éliminatoires et tenteront de se qualifier face à l’Autriche, la Hongrie et le Portugal.


Une qualification historique

A peine plus peuplée que la Corse, l’Islande fait figure de « petit » dans cet Euro puisque c’est la première fois qu’elle se qualifie pour la phase finale d’une compétition internationale. Deuxième derrière la République Tchèque, le pays volcanique a devancé la Turquie et surtout les Pays-Bas. Les hommes de Lars Lagerback ont donc déjà une expérience positive face aux cadors européens lors de matches décisifs. Les Islandais se baseront sur les fondements créés lors de la qualification des moins de 21 ans en 2011 pour le championnat d’Europe. L’Islande a réussi sa qualification en s’appuyant sur un collectif fort et quelques joueurs expérimentés en Europe ( Sigurdsson à Swansea, Sigthórsson à Nantes ou encore Aron Gunnarsson à Cardiff).

Se démarquer dans un groupe faible

Pour réussir son Euro, l’Islande devra « seulement » passer le premier tour. Composé de l’Autriche, de la Hongrie et du Portugal, Aron Gunnarsson et ses coéquipiers pourront également compter sur ce groupe F supposé plus faible. Sur le papier, l’Autriche et le Portugal partent favoris pour se qualifier mais la formule de cet Euro à 24 permet aux quatre meilleurs troisièmes de se qualifier. A l’Islande de faire le nécessaire. 

Un coach qui a su mettre de l'ordre

Le coach, Lars Lagerback, a également énormément contribué à la mise en marche de l'Islande. L'entraîneur suédois a pris la sélection islandaise en 2011 quand elle pointait à la 108ème place au classement FIFA. Après deux très bonnes phases de qualification, la petite nation pointe désormais à la 35ème place.