Pourquoi la Pologne va briller lors de l'Euro 2016

Voir le site Euro 2016 de football

But de Robert Lewandowski pour la Pologne
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-06-04T15:23:40.784Z, mis à jour 2016-06-05T09:51:39.484Z

La Pologne peut-elle remporter l'Euro 2016 ? C'est possible car elle possède de nombreux atouts.

Le Danemark en 1992, la Grèce en 2004. Tous les douze ans, l'Euro offre un vainqueur surprise. A chaque fois, la même recette : un collectif solide et de belles individualités. Et pour l'Euro 2016, la Pologne réponde parfaitement à ce critère.

[Robert Lewandowski : Le Monsieur But de la Pologne]

La meilleure attaque d'Europe

La Pologne n'a pas fait dans la dentelle lors des éliminatoires de l'Euro en marquant 33 buts en seulement 10 matches. Meilleure attaque des éliminatoires, la Pologne a vu Robert Lewandowski inscrire 13 buts, égalant ainsi le record du Nord-Irlandais David Healy lors des qualifications de 2008.

Et comme si cela ne suffisait pas, la Pologne dispose d'un deuxième attaquant de haut niveau avec Arkadiusz Milik. Le joueur de l'Ajax a inscrit six buts en neuf matches lors des éliminatoires délivrant également six passes décisives. La Pologne s'appuie également sur une belle défense avec deux milieux défensifs redoutés (Krychowiak et Blaszczykowski) et possède trois bons gardiens (Fabianski, Szczesny et Boruc).

Un groupe à sa portée

Si vous doutez encore de la Pologne, sachez que lors des éliminatoires, l'équipe d'Adam Nawalka s'est même offert le scalp de l'Allemagne, championne du monde en titre. Et le hasard faisant bien les choses, les deux équipes se retrouveront lors de la deuxième journée du premier tour.

Mais avant d'affronter l'Allemagne, la Pologne devra vaincre l'Irlande du Nord, une équipe largement à sa portée. Et pour son dernier match, les Polonais feront face à l'Ukraine, dont le mental des joueurs est souvent friable.

Avec la meilleure attaque, le meilleur buteur et le meilleur passeur des éliminatoires, il est évident que la Pologne va aller très loin dans cet Euro et renouer avec son prestigieux passé (vainqueur des JO en 1972, troisième du Mundial 82 en Espagne). C'est d'ailleurs l'objectif de Robert Lewandowski, comme il l'avait avoué au micro de Téléfoot en janvier 2016 : « Gagner l'Euro c'est peut-être un peu trop tôt pour le dire mais en tout cas, notre équipe n'a peur de personne. Ça sera un grand événement en France et j'espère que la Pologne sera le poil à gratter de cette compétition ».