Dans l'actualité récente

Pourquoi la Turquie risque de passer à la trappe

Voir le site Euro 2016 de football

La Turquie
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-03T15:40:09.417Z, mis à jour 2016-06-03T15:43:21.925Z

La Turquie retrouve l’Euro, huit ans après sa dernière participation. A l’époque, ils aveient atteint les demi-finales. Mais ils ne semblent plus aussi fringants aujourd’hui.

Fatih Terim veut réaliser un nouveau miracle. En 2008, personne n’avait osé imaginer que sa sélection parviendrait à atteindre le dernier carré de la compétition. Pourtant, avec un mélange de solidarité et d’opportunisme, la Turquie avait réussi un bel Euro. Cette année, en revanche, les pronostics sont moins favorables.

Euro 2016, un programme exceptionnel sur TF1 :


Une équipe trop dépendante de ses milieux

Le talent turc repose surtout sur son milieu de terrain. Les prochains adversaires de la Turquie auront donc à neutraliser ce secteur pour contrecarrer les plans de la bande de Fatih Terim. Car l’équipe manque singulièrement de qualité par ailleurs. Sans une défense solide et un vrai buteur, difficile d’aller loin dans une compétition internationale.


Car au poste d’attaquant, Terim n’a pas encore vraiment tranché. Cenk Tosun, le joueur de Besiktas, ou Burak Yilmaz, qui s’est exilé en Chine ? Le premier, qui a participé aux six derniers matches amicaux (trois buts), tient la corde pour mener l’attaque turque. Un peu léger pour un élément qui n’a inscrit que 8 buts dans le championnat turc cette saison.


Un groupe trop relevé

Surtout, la Turquie est tombée dans un groupe extrêmement relevé. L’Espagne, tenante du titre, la République Tchèque, premier du groupe de qualifications de la Turquie, et la Croatie composent ainsi le groupe D de l’Euro. En ouverture, ils devront faire aux Croates, qui semblent plus complets. Avant d’affronter les champions en titre espagnols. Difficile de les voir réaliser un coup. Ils achèveront leur phase de poules face aux Tchèques, qui ont terminé largement premiers de leur groupe de qualification. Autant d’obstacles qui risquent d’être bien compliqués à franchir