Espagne : La presse s’inquiète avant l’entrée en lice de la Roja

Voir le site Euro 2016 de football

Iniesta - Espagne Portugal Euro 2012
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-06-08T08:57:49.585Z, mis à jour 2016-06-09T15:16:49.090Z

Dans six jours, l’Espagne jouera son premier match de l’Euro face aux Tchèques. Sa défaite en amical face à la Géorgie (0-1) mardi n’a pas plu à la presse espagnole.

Après deux succès plein d’autorité face à la Bosnie (3-1) et à la Corée du Sud (6-1), l’Espagne a conclu sa préparation pour l’Euro 2016 par un couac en s’inclinant face à la Géorgie (0-1) mardi sur un but d’Okriashvili (40ème). Après la rencontre, Vicente Del Bosque a gardé le sourire et ne s’est pas montré particulièrement inquiet. Il a surtout noté le manque d’efficacité de son équipe. Un soir sans qui ne doit pas se répéter lundi prochain lors de l’entrée en lice de la Roja face à la République tchèque à Toulouse.

L'Euro 2016 : un dispositif exceptionnel :


Une équipe sans solutions

Dans les quotidiens sportifs espagnols, les éditorialistes se font un peu plus de soucis. As a mis en évidence que les coéquipiers de Sergio Ramos avaient entamé cette ultime répétition avec un peu trop de légèreté en première période et « l’a payé cher. » Pour sa première sélection avec les A, Lucas Vazquez a séduit les observateurs. Les entrées en jeu de David Silva et Andrès Iniesta en seconde période ont apporté beaucoup plus de liant offensif sans toutefois trouver la faille. De son côté, Marca s’est montré beaucoup plus critique avec la photo d’un Iniesta tête baissé et une phrase répétée en boucle : « Vous ne pouvez pas être aussi étourdis. » Le journaliste Delfino Melero a noté lui aussi qu’Iniesta était indispensable dans cette équipe. Sans lui, la Roja n’est plus la même.


Des maux de têtes pour Del Bosque ?

Du côté de la presse étrangère, le Daily Mail s’est permis un petit tacle avec les doubles tenants du titre en titrant : « Et vous pensiez que l'Angleterre était faible! » Pour le quotidien britannique, l’Espagne n’aurait pas pu faire pire pour terminer sa préparation. The Sun met en avant que ce succès chez les Espagnols constitue un exploit retentissant pour la Géorgie. La Gazzetta dello Sport n’a pas compris pourquoi Del Bosque n’a pas fait confiance à l’attaquant de la Juventus, Alvaro Morata. Pourtant, le sélectionneur ibérique hésiterait toujours entre lui et Aduriz pour débuter en pointe face aux Tchèques.


en savoir plus : Equipe d'Espagne de Football