Dans l'actualité récente

Equipe de France : Rami-Koscielny, des cartons jaunes qui dérangent

Voir le site Euro 2016 de football

error
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-20T13:57:34.201Z, mis à jour 2016-06-20T13:57:35.822Z

Avertis dimanche contre la Suisse (0-0), Adil Rami et Laurent Koscielny risquent maintenant eux aussi une suspension en cas de nouveau carton jaune en huitièmes ou en quarts de finale.

Un retourné trop dangereux sur une action offensive et une intervention trop musclée et mal maîtrisée à quarante mètres des buts ont valu respectivement à Adil Rami et à Laurent Koscielny de prendre un carton jaune contre la Suisse (0-0) dimanche. Ces fautes largement évitables ne changeront rien à la présence des deux défenseurs centraux de l’équipe de France en huitièmes de finale puisqu’ils étaient vierges jusque-là de tout avertissement. Mais, les conséquences sont là. 

Des conséquences sur leur manière de défendre

Les deux joueurs risquent de ne plus pouvoir défendre avec toute l’agressivité et la rugosité qu’on leur connaît. Car en cas de nouvelle biscotte jaune dimanche prochain, Rami et Koscielny seraient pour le coup automatiquement suspendus en quarts de finale contre un adversaire de meilleur calibre. Et cela changerait beaucoup de choses pour Didier Deschamps puisque le sélectionneur mise tout actuellement sur cette charnière qu’il juge la plus complémentaire.

Kanté et Giroud toujours sous la menace

Avec Kanté et Giroud, également avertis (et ménagés notamment pour cette raison dimanche), ce sont même quatre joueurs importants qui pourraient jouer sur le recule-frein. Tous les quatre traîneront comme un boulet leur carton jusqu’à la fin des quarts de finale si la France vient à bout de ses adversaires. Ce ne sera qu’à la fin de ces rencontres et pour les demi-finalesque tous les jaunes seront annulés. Didier Deschamps va devoir parer à diverses éventualités s’il ne veut pas être pris de court…


en savoir plus : Equipe de France de Football