Dans l'actualité récente

Angleterre / Rashford : « C’est juste incroyable d'être » à l’Euro

Voir le site Euro 2016 de football

Premier but et première sélection de Marcus Rashford avec les Three Lions
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-06-09T13:16:07.645Z, mis à jour 2016-06-09T13:21:18.203Z

Révélation de la saison du côté de Manchester United, Marcus Rashford a gagné sa place parmi les 23 Anglais pour l’Euro. Une situation qui semble "irréelle" pour le buteur de 18 ans.

L’UEFA n’a pas pris trop de risques en l’intégrant à son onze des meilleurs espoirs de l’Euro 2016. Marcus Rashford sera l’une des jeunes promesses continentales les plus suivies du tournoi alors que l’attaquant anglais n’a disputé que 63 minutes sous le maillot des « Three Lions » lors de sa seule et unique sélection. C’était il y a dix jours en match de préparation face à l’Australie (2-1). Son but dès la troisième minute avait convaincu Roy Hodgson de l’intégrer dans la liste des 23. Par la même occasion, Rashford est devenu le plus jeune buteur de l'histoire pour sa première sélection à 18 ans et 213 jours.

Personne ne le connaissait en février

Il y a encore quatre mois, les supporters de la sélection anglaise ignoraient qui était Marcus Rashford. Il n’était même pas titulaire avec la réserve de son club de Manchester United au début de la saison avant que Louis Van Gaal ne lui donne sa chance. Aligné pour la première fois en club le 25 février, il a inscrit deux doublés lors de ses deux premiers matches, finissant la saison avec 8 buts en 18 matches pour les Red Devils. « Tout cela semble un peu irréel quand vous regardez derrière. A l'époque, j'essayais de faire mon chemin en U21 (moins de 21 ans) à United et tout d'un coup, je me retrouve avec les pros. Il faut être prêt quand la chance se présente », a confié Rashford sur le site de la Fédération anglaise.

« C'est juste incroyable d'être là »

Sa fin de saison tonitruante et son but face à l’Australie lui ont offert le billet d’avion pour la France même si un choc au genou en finale de la Cup face à Crystal Palace lui a fait craindre le pire. « En fin de saison, vous entendez des trucs mais c'est juste incroyable d'être là. C'est une sensation incroyable d'avoir les cartes en main pour aider le pays. J'essaie de ne pas trop y penser parce que c'est probablement comme ça que naît la pression, que ça se met dans la tête des gens et affecte leurs performances », souligne avec beaucoup de lucidité la nouvelle coqueluche du football anglais. La concurrence au sein de l’attaque de la sélection de Roy Hodgson est rude. Après leur saison impeccable dans leur club respectif, Harry Kane et Jamie Vardy passent logiquement devant lui dans la hiérarchie pour débuter le premier match de l’Euro face à la Russie samedi à 21 heures mais il fait jeu égal avec Daniel Sturridge. De quoi lui donner de l’espoir de grappiller du temps de jeu pendant le tournoi et de continuer à surfer sur son insolente réussite du moment.


en savoir plus : Equipe d'Angleterre de Football