Dans l'actualité récente

Les réactions après Hongrie-Portugal

Voir le site Euro 2016 de football

13308177 1163227530383472 1051800894029358644 o
Par Axel BENCHINA|Ecrit pour TF1|2016-06-22T22:10:03.939Z, mis à jour 2016-06-22T22:10:06.158Z

Qualifiés, Hongrois et Portugais ont exprimé leur joie après la rencontre. La Hongrie affrontera la Belgique tandis que les Portugais joueront contre la Croatie en huitièmes de finale.

Les Portugais ont eu chaud


Menés trois fois au score les Portugais ont frolé une piteuse élimination. Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal, a réagi juste après le coup de sifflet final au micro de Bein Sports : « Evidemment qu’on est contents parce qu’on va continuer, on va jouer le prochain match. C’était un match difficile mais ça s’est bien passé, on s’est créé des occasions. On a su réagir, on est revenus ». Cristiano Ronaldo souligne également l'abnégation de son équipe : «  C'était un match un peu fou avec pas mal d'attaques, beaucoup de buts. Je suis personnellement heureux. A trois reprises, nous pensions être éliminés mais nous avons réussi à revenir ». 


Cristiano Ronaldo, l'homme du match

Auteur d'un doublé et d'une passe décisive, Cristiano Ronaldo a su faire taire les critiques et s'en félicite : « C'est pour moi un privilège d'avoir été nommé homme du match mais la priorité était de gagner le match. Nous n'avons pas réussi mais le plus important c'est la qualification. Nous l'avons fait ». Fernando Santos est tout heureux de voir son joueur vedette se réveiller juste avant un match crucial contre la Croatie : « Il doit marquer parce que c’est un gagnant, un buteur, il joue devant et il se nourrit de buts. Ceci le met plus en confiance, c’est déterminant pour un buteur. Il sera encore plus en confiance face à la Croatie ». 


La Hongrie, grosse surprise 

Bernd Storck, le sélectionneur  hongrois a tenu à féliciter ses joueurs, auteurs d'un match remarquable contre le Portugal. Son équipe finit première du groupe F et a déjoué tous les pronostics : « Je tiens à faire des compliments pour mon équipe qui s’est encore améliorée par rapport aux deux premiers matches. On savait qu’il fallait une défense très bien organisée, on l’a fait, mais on voulait attaquer, on a réussi à le faire en première mi-temps. Malgré les égalisations, on a toujours voulu attaquer. Bien sûr il faut avoir de la chance aussi, comme sur les coups francs. L’évolution de mon équipe sur ce tournoi mérite un grand coup de chapeau.J’étais convaincu par cette équipe dès le départ, mais il faut avouer que nous avons changé cinq joueurs. Certains ne pouvaient pas jouer car ils avaient déjà un carton jaune. J’ai 23 joueurs à niveau égal, chacun peut remplacer chacun, et le match d’aujourd’hui l’a bien démontré. »


La Croatie, figure d'épouvantail 


Les Portugais affronteront la Croatie en huitièmes de finale. Les performances des deux équipes poussent à croire que la Croatie est favorite. Fernando Sanos ne dément pas :  « La Croatie a un petit avantage mais en huitièmes de finale, cela ne joue pas forcément. Je vais devoir réfléchir à la préparation physique de mes joueurs. La Croatie fait partie des outsiders. Ce sont des adversaires redoutables ». Ronaldo, toujours très confiant, ne voit pas son équipe comme l'outsider de ce huitième : « C'est 50-50. Nous avons vu le résumé du match de la Croatie contre l'Espagne. Ce n'est pas tous les jours que l'on bat l'Espagne. Nous avons beaucoup de respect pour les Croates mais nous connaissons nos forces, nous n'allons pas baisser la tête et nous nous battrons pour nous qualifier ».









 

en savoir plus : Equipe du Portugal de Football, Equipe de Hongrie de Football, Equipe de Croatie de Football