Réactions contrastées après le match Portugal-Islande (1-1)

Voir le site Euro 2016 de football

Joie Islande
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-14T21:59:52.816Z, mis à jour 2016-06-14T22:51:27.961Z

Ambiances diamétralement opposés après le match dans les deux vestiaires, à la frustration portugaise contrastait l'émotion et la joie Islandaise.


Les Portugais déçus

Interrogé à chaud, le latéral Portugais Raphaël Guerreiro est revenu sur inefficacité de son équipe « On est forcément déçus, on a manqué de réalisme » tout en regardant vers l'avenir et en réaffirmant les objectifs de son équipe « il ne faut pas baisser la tête pour les prochains matches pour aller chercher la première place ».

Élu homme du match par l'UEFA, le buteur portugais Nani n'a pas caché sa frustration «J'échangerais bien : la victoire à la place de la récompense d'homme du match. Je suis déçu, nous étions la meilleure équipe. Nous savions que nous avions un adversaire solide. Ils jouent très physique, et nous savions qu'ils étaient essentiellement dangereux sur coups de pied arrêtés. Nous avons encore deux matches à disputer. On dois sortir le positif du match, car nous avons fait une bonne rencontre

La star portugaise Cristiano Ronaldo, très décevant ce soir, a même critiqué l'équipe Islandaise : « L'Islande n'a rien essayé, ils n'ont fait juste que défendre, défendre, défendre, et jouer en contre. Ils ont eu deux occasions et ont marqué un but. C'est une soirée chanceuse pour eux. Selon mon opinion, c'est petite mentalité. C'est pourquoi ils ne feront rien . ». Une soirée à oublier pour la Selecçao...


Les Islandais ravis

L'ambiance était beaucoup moins morose côté scandinave, le gardien Halldorson, héros des siens commentant ce résultat nul comme une victoire «Je me sens très bien. On a montré beaucoup de force de caractère pour aller chercher ce point. On jouait contre une très bonne équipe et le meilleur joueur du monde: les 35 dernières minutes ont été très longues après notre égalisation. On a fait ce qu'on sait faire de mieux, travailler ensemble et fermer les espaces. ». Il reste néanmoins lucide sur le chemin à parcourir pour se qualifier : «Je suis très ému d'avoir pu vivre ce moment avec tous ces fans derrière nous. Mais on ne peut pas se permettre d'avoir la tête dans les nuages après ce résultat, il faut garder les pieds sur terre et penser à la Hongrie.»

en savoir plus : Euro 2016 : Portugal - Islande, Equipe du Portugal de Football, Equipe d'Islande de Football