Dans l'actualité récente

Rép. tchèque-Croatie : Les fumigènes responsables de l’égalisation ?

Voir le site Euro 2016 de football

Ivan Rakitic (Euro 2016, contre la Rép. tchèque)
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-18T09:46:36.116Z, mis à jour 2016-06-18T09:46:42.027Z

Repris au score dans les arrêts de jeu sur un penalty contre la République tchèque (2-2) après les jets de fumigènes de leurs supporters, les Croates pensent que l’arbitre a pu être influence.

Si la Croatie a été reprise au score dans le temps additionnel après avoir mené 2-0, puis 2-1 contre la République tchèque vendredi, elle le doit en partie à une frange de ses supporters. En bombardant la pelouse de fumigènes, ces pseudos fans n’ont pas fait que manifester leur présence. Ils ont aussi largement perturbé la fin de rencontre. Les quatre minutes d’interruption ont fini de dérégler la machine croate qui filait pourtant vers une deuxième victoire en deux matches et une qualification assurée en huitièmes.

Ivan Rakitic : « Ce n’est pas un hasard qu’il y ait un penalty »

Sans doute encore sous le coup de la déception, le milieu croate Ivan Rakitic croit même que ce long arrêt de jeu aurait pu influencer l’arbitre de la rencontre Mark Clattenburg sur l’action qui a provoqué l’égalisation. « Ce n’est pas un hasard qu’il y ait un penalty sifflé pour nous sanctionner sur le terrain, estime le joueur de Barcelone au micro de la chaîne allemande ZDF avant de s’excuser auprès de l’UEFA et de la République tchèque pour le comportement de ses compatriotes en tribune.

La Croatie déjà sanctionnée pendant les qualifications à cause de ses supporters

Des supporters que le sélectionneur croate Ante Cacic n’a pas hésité à qualifier de « terroristes ». D’après l’Equipe, il s’agirait d’ultras du club d’Hadjuk Split qui auraient agi pour protester contre les dirigeants de la fédération croate de football. Sabordage programmé donc ? Une chose est sûre, l’UEFA ne dérogera pas à ses pratiques habituelles. L’instance internationale a ouvert une procédure disciplinaire. Des sanctions pourraient tomber. Et ce ne seraient pas les premières. Lors des qualifications de l’Euro, la Croatie avait déjà été sanctionnée d’un retrait d’un point, de deux matches à huis clos et d’une amende de 100.000 euros à cause d’une croix gammée tracée sur le terrain du match à domicile contre l’Italie (1-1).


en savoir plus : Equipe de Croatie de Football, Equipe de République Tchèque de Football, Euro 2016 : République Tchèque - Croatie