Roumanie - Albanie : L'espoir fou ou l'élimination

Voir le site Euro 2016 de football

joieroumanie
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-18T10:48:37.644Z, mis à jour 2016-06-18T11:00:50.256Z

Roumains et Albanais s'affrontent ce dimanche 19 juin à Lyon. Pour espérer voir les huitièmes, une victoire est indispensable.

L'un d'entre eux sera le dindon de la farce. Dans le groupe A, la France est qualifiée. Il reste donc une place qualificative directement pour les huitièmes de finale et une place de troisième qui permettra peut-être de passer aussi (les quatre meilleurs 3èmes des poules de cet Euro 2016 seront qualifiés). Bref, la Suisse, la Roumanie et l'Albanie jouent leur avenir ce dimanche 19 juin.

Gagner pour y croire

La Roumanie et l'Albanie en découdront directement au Parc OL (21 heures). La victoire est quasi indispensable pour espérer jouer les huitièmes de finale. Il faut rattraper la Suisse, 2ème du groupe avec 4 points. La Roumanie en compte 1, l'Albanie 0. Avec un match nul, l'Albanie serait éliminée (4ème avec 1 point) et la Roumanie aussi sans doute car elle finirait 3ème avec seulement 2 points, un total probablement insuffisant pour être parmi les meilleurs 3èmes.

En s'imposant après deux défaites, l'Albanie compterait 3 points, se hisserait à la 3ème place et pourrait peut-être arracher son ticket pour le tour suivant. Une victoire albanaise condamnerait la Roumanie du sélectionneur Anghel Iordanescu.

Les Roumains, eux, ont le droit d'espérer une qualification directe. S'ils gagnent, ils auront inscrit 4 points, et cela pourrait suffire à coiffer la Suisse dans la course à la 2ème place, à condition que la France batte les Helvètes. Au milieu de tous ses comptes d'apothicaire, un élément est à retenir : la Roumanie et l'Albanie doivent à tout prix gagner.

« Une question de vie ou de mort »

Les deux équipes ont bien conscience des enjeux de ce match. En conférence de presse, l'attaquant roumain Florin Andone n'y est pas allé par quatre chemins : « C’est une question de vie ou de mort, et un match nul n’aiderait personne. Ce sera un match difficile. Regardez comment ils (les Albanais, ndlr) se sont battus durant les deux rencontres qu’ils ont perdu, regardez comment ils ont joué. On doit se mettre dans la tête qu’il nous faut tout donner et jouer un bon match sans erreur ».

La sélection albanaise, qui va récupérer son capitaine Lorik Cana (expulsé lors du premier match contre la Suisse et suspendu contre la France), va jouer son va-tout. Elle n'a rien à perdre et va donner le maximum pour au moins conclure son premier Euro sur une bonne impression. Juste après la défaite contre la France (2-0 au Vélodrome), le sélectionneur Gianni Di Biasi martelait sa confiance et son respect envers ses hommes : « Nous pouvons battre la Roumanie et nous qualifier. Si nous pouvons marquer les buts que nous n’avons pas réussi à inscrire jusqu’à présent, nous pouvons vraiment prendre les points qu’il nous faut pour passer au tour suivant. Nous avons montré que nous sommes une bonne équipe et nous avons joué un bon football ».  Le groupe A va livrer son verdict, et le suspense tient en haleine les quatre nations.

en savoir plus : Euro 2016 : Roumanie - Albanie, Equipe de Roumanie de Football, Equipe d'Albanie de Football