Roumanie : Une liste de 23 sans grande star

Voir le site Euro 2016 de football

Equipe de Roumanie pendant l'hymne
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-10T12:24:06.871Z, mis à jour 2016-06-10T12:24:11.140Z

Pour aller le plus loin possible dans la compétition, Anghel Iordanescu s’appuie sur un groupe homogène. Tatarusanu, Rat, Chiriches encadreront une sélection méconnue sur le plan international.

Il est loin le temps des Gheorghe Hagi, des Adrian Mutu ou des Christian Chivu. La sélection roumaine n’a plus de grandes stars. La plupart de ses joueurs n’évoluent même plus dans les principaux championnats. Ciprian Tatarusanu, Razvan Rat et Vlad Chiriches font aujourd’hui figure d’exception. A noter la présence de l’ancien Toulouse Dragos Grigore et de l’ex-Nantais Claudiu Keserü, mais aussi les absences du milieu Alexandru Maxim (VfB Stuttgart/ALL) et de l’attaquant Ciprian Marica (Steaua Bucarest) qui ne rentrent pas dans les plans du sélectionneur.

La liste des 23 :

Gardiens : Ciprian Tatarusanu (Fiorentina/ITA), Costel Pantilimon (Watford/ANG), Silviu Lung (Astra Giurgiu).

Défenseurs : Vlad Chiriches (Naples/ITA), Valerica Gaman (Astra Giurgiu), Dragos Grigore (Al-Sailiya/QAT), Alexandru Matel (Dinamo Zagreb/CRO), Cosmin Moti (Ludogorets/BUL), Razvan Rat (Rayo Vallecano/ESP), Cristian Sapunaru (Pandurii Târgu Jiu).

Milieux : Alexandru Chipciu (Steaua Bucarest), Steliano Filip (Dinamo Bucarest), Ovidiu Hoban (Hapoël Beer Sheva/ISR), Mihai Pintilii (Steaua Bucarest), Adrian Popa (Steaua Bucarest), Andrei Prepelita (Ludogorets/BUL), Lucian Sanmartean (Al-Ittihad/ARS), Nicolae Stanciu (Steaua Bucarest), Gabriel Torje (Ankaraspor/TUR).

Attaquants : Denis Alibec (Astra Giurgiu), Florin Andone (Cordoba/ESP), Claudiu Keserü (Ludogorets/BUL), Bogdan Stancu (Gençlerbirligi/TUR).

L’équipe type probable :

Tatarusanu – Sapunaru, Chiriches, Grigore, Rat – Popa, Hoban, Stanciu, Pintilii, Stancu – Andone.

La formation roumaine devrait évoluer en 4-2-3-1 avec deux récupérateurs (Hoban et Pintilii) pour soutenir la défense. Devant eux, Stanciu distribuera le jeu dans un rôle d’électron libre. Sur les ailes, Stancu et Popa seront chargés de prendre la profondeur et d’alimenter l’avant-centre Andone en bons ballons.


en savoir plus : Equipe de Roumanie de Football