Sagna : « A Knysna, on a fait une erreur »

Voir le site Euro 2016 de football

Les vidéos infos - Sagna : 'Cristiano Ronaldo fait partie des meilleurs au monde, peut-être le meilleur'
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-07-09T11:05:29.631Z, mis à jour 2016-07-09T11:47:43.184Z

Interrogés sur l'après-Knysna, Bacary Sagna et Hugo Lloris ont reconnu leurs torts dans l'affaire du bus.

C’est un sujet devenu tabou au fil des années qu’ont abordé les Bleus samedi. Passés en conférence de presse, , à la veille de la finale de l’Euro 2016, Bacary Sagna et Hugo Lloris sont revenus sur les événements survenus à Ksnysna en juin 2010, où le groupe français avait refusé de descendre de leur bus pour participer à une séance d’entraînement.

Présents tous les deux en Afrique du Sud, les deux joueurs  n’ont pas esquivé le sujet . Selon eux, l’affaire du bus a été le long point de départ de toute cette aventure. « Knysna fait partie des épreuves qui ont marqué le football français. On a fait une erreur clairement, a reconnu Bacary Sagna. On a mis le football français au plus bas et on a montré une mauvaise image. »

Véritable serpent de mer du football français depuis six années, l’affaire du bus n’a jamais quitté les esprits. Joueurs, observateurs, toutes affaires liées aux Bleus et à leur comportement à constamment remis cette affaire au centre des attentions.

Lloris : « Monter une grande équipe cela prend du temps »

« Il a fallu effectuer un travail énorme pour redorer le blasons, a souligné Bacary Sagna. Six années après, on est arrivé en finale de l’Euro. Oui ça a pris du temps. Mais on veut donner le sourire aux Français et leur montrer qu’on se bat eux. On veut surtout montrer une tout autre image. »

Du côté d’Hugo Lloris c’est grâce aux joueurs impliqués dans l’après-Knysna que la reconstruction a été possible. « On a traversé une crise dans le football français. Et traverser celle-là n’était pas évident. Tout le mérite revient à la Fédération française de football et aux joueurs qui ont dirigé cette équipe. »

Passer d’un événement marquant et blessant à une finale de Championnat d’Europe en l’espace de six années, cela a des allures d’exploit. Mais selon Hugo Lloris, le temps a bien fait les choses. « Monter une grande équipe cela prend du temps . Regardez l’Espagne, elle n’a pas construit son équipe du jour au lendemain. On a l’occasion de sortir du lot et de faire parti de l’histoire du football français. On va tout donner. »

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : Portugal - France, Equipe du Portugal de Football