Euro : Les sélections nationales arrivent en France !

Voir le site Euro 2016 de football

RTSG4CX
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-06-07T10:00:39.885Z, mis à jour 2016-06-07T11:17:11.899Z

A quatre jours du début de l'Euro, les équipes qualifiées arrivent petit à petit dans leur camp de base. L'ambiance Euro 2016 commence à monter !

On entre dans le vif du sujet avec l'arrivée des différentes sélections nationales dans l'Hegaxone. Chacune va s'acclimater à sa façon et se préparer pour son premier match.

Revivez les meilleures actions lors du Albanie-France en 2015 : 


Roumanie avant les autres

La Roumanie, premier adversaire des Bleus, et première délégation sur le sol français, est arrivée dimanche dans l'Oise. Le comité d'organisation avait proposé 66 sites d'hébergement aux 54 équipes et les Roumains ont donc choisi un hôtel de La-Chapelle-en-Serval. Dès 18h30, les protégés d'Anghel Iordanescu ont effectué leur premier entraînement public sur le stade municipal d'Orry-la-Ville, commune voisine. 400 personnes étaient présentes dont 150 Roumains. D'autres nations ont atterri dimanche en France :  L'Irlande du Nord (Saint-Georges-de-Reneins), le pays de Galle (camp de base à Dinard),  et la Russie (Rueil-Malmaison). 


Sept délégations mardi

Les arrivées se sont poursuivies lundi avec l'équipe d'Angleterre qui a choisi comme camp de base Chantilly. Premiers à se qualifier pour l'Euro, les Anglais ont eu le premier choix. Ils sont hébergés à l'Auberge du Jeu de Paume et s'entraîneront en public mardi. L'Albanie a, quant à elle, établi son camp de base à Perros-Guirec, une station balnéaire bretonne des Côtes d'Armor. La Slovaquie aura pour camp de base Vichy puis la Suisse et la Turquie seront dans le sud de la France respectivement à Marseille et Saint-Cyr-sur-Mer.

Mardi, embouteillage dans les aérorports français avec les arrivées de l'Allemagne (à Chambéry), de la Belgique (Bordeaux), de la Croatie (Deauville), de la Hongrie (Tourettes), de l'Islande (Annecy-le-Vieux), de la Pologne (La Baule) et de l'Ukraine (Aix-en-Provence).

Les dernières jeudi

 En attendant la petite dernière, le Portugal, autre nation forte de la compétition, qui atterrira à Paris-Orly seulement jeudi et qui installera son camp de base à Linas-Marcoussis en région parisienne, les Autrichiens (Mallemort), les Irlandais (Versailles), les Espagnols (à St-Martin-de-Ré), les Italiens (Montpellier), les Tchèques (Tours) et les Suédois (St-Nazaire) débarqueront mercredi.