Dans l'actualité récente

Slovaquie / Kozak : « Ils étaient tellement forts »

Voir le site Euro 2016 de football

Allemagne-Slovaquie : Draxler
Par Christopher LE CAER|Ecrit pour TF1|2016-06-26T20:29:43.880Z, mis à jour 2016-06-26T20:34:41.126Z

Le sélectionneur slovaque est revenu sur l’impuissance de son équipe, éliminée par l’Allemagne de Joaquim Löw.

Jan Kozak, le sélectionneur de la Slovaquie, a reconnu la supériorité de l’équipe allemande, après la défaite face à la Mannschaft, dimanche soir (3-0), en huitième de finale de l’Euro 2016. « L’Allemagne a commencé lentement, mais son dernier match avait déjà montré qu’elle était très forte. Elle est très bonne collectivement depuis le début de la compétition. Elle a mérité la qualification. Le but rapide leur a facilité la tâche. On leur a laissé beaucoup trop d’espaces sur le coup. Sur le deuxième, on s’est fait passer trop rapidement. On ne s’est pas montré suffisamment concentrés. J’ai l’impression que l’on a eu un peu peur en début de match. Mais ils étaient tellement forts que l’on n’a rien pu faire. Toute défaite fait mal, quel que soit l’adversaire. On est au moins parvenu à nous qualifier pour les 8èmes de finale contre les champions du monde. »

Löw : « Draxler a été très bon dans les duels et dans ses dribbles »

Joachim Löw ne pouvait qu’être satisfait de la performance de ses joueurs, même s’il veut rester prudent : « On a eu un problème à rentrer dans notre tournoi, comme beaucoup d’équipes car les premiers matches sont très tactiques. Avec tout le respect que je dois à notre adversaire, je ne peux pas dire que l’on va dominer le tournoi. »

Le sélectionneur de la Mannschaft a également apprécié la prestation de Julian Draxler, préféré au coup d’envoi à Götze : « Draxler a été très bon dans les duels et dans ses dribbles, aussi. Il était frais et je suis très satisfait de sa performance. Comme contre l’Irlande du Nord, Müller a joué très haut, ce qui lui a permis d’être plus présent dans la surface, comme d’autres joueurs, d’ailleurs. Dans ces cas-là, Gomez a davantage de liberté. C’est quelque chose que l’on n’avait pas réussi à faire contre la Pologne (0-0). »

Allemagne - Slovaquie : voir le grand match de Draxler en vidéo :


Löw s’attend à un quart de finale compliqué, soit face à l’Italie ou l’Espagne : « Ce sont deux équipes très fortes et très différentes. Les Espagnols possèdent certainement, depuis des années, le meilleur jeu offensif. »

en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football