Dans l'actualité récente

Suède-Belgique : Le défi belge face à Ibrahimovic

Voir le site Euro 2016 de football

Eden Hazard
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-22T16:15:25.034Z, mis à jour 2016-06-22T16:34:36.800Z

Pour son troisième match, la Belgique tentera de conserver sa deuxième place et se qualifier pour les huitièmes de finale. Mais la Suède d'Ibrahimovic ne l'entend pas de cette oreille.

L'enjeu du match

Avec la première place déjà acquise par l'Italie, la lutte est rude pour la deuxième et la troisième place de ce groupe E. Un nul suffit à la Belgique pour conserver sa deuxième place et être opposé en huitième au vainqueur du groupe F (Hongrie, Portugal, Islande, Autriche). Un résultat qui n'arrangerait pas les affaires de la Suède, qui serait ainsi quasiment éliminée même si un statut de meilleur troisième serait encore possible. Les partenaires d'Ibrahimovic doivent l'emporter. En cas de succès, ils se classeraient ainsi deuxièmes, à moins que l'Irlande ne l'emporte face à l'Italie. Dans ce cas, les deux pays seraient départagés selon leur meilleure différence de buts, leur nombre de buts marqués et leur discipline. Un joli défi pour Zlatan Ibrahimovic, qui ne veut pas quitter la France sans avoir marquer au moins un but. Hazard et sa bande sont prévenus.

Classement du groupe E

1. Italie : 6 points (+3)

2. Belgique : 3 points (+1)

3. Suède : 1 point (-1)

4. Irlande : 1 point (-3)

Les 5 derniers Suède-Belgique

10 juin 2000 (Euro 2000) - Belgique-Suède : 2-1

4 octobre 1961 (qualifs Coupe du monde 1962) - Belgique-Suède : 0-2

19 octobre 1960 (qualifs Coupe du monde 1962) - Suède-Belgique : 2-0

8 octobre 1953 (qualifs Coupe du monde 1954) - Belgique-Suède : 2-0

28 mai 1953 (qualifs Coupe du monde 1954) - Suède-Belgique : 2-3

La stat à connaître : 0

La Suède n'a cadré aucun tir dans ses deux premiers matches de l'Euro, le but inscrit face à l'Irlande ayant été l'oeuvre de Clark contre son camp.

Ils ont dit...

Erik Hamren (sélectionneur de la Suède) : « Zlatan a besoin d’avoir cette pression, ce soutien, pour bien attaquer. Zlatan est un des plus grands attaquants que j’ai rencontré, il était très déçu comme nous tous. Il faudra gagner contre la Belgique, il faudra avoir plus d’occasions, mais nous faisons de notre mieux. Mais au-delà de tout cela, nous devons marquer. On a une équipe qui est très bonne avec de bons attaquants ».

Kevin De Bruyne (milieu de la Belgique) : « J’ai déjà joué contre Ibrahimovic cette année en Ligue des Champions (lors du quart de finale opposant le PSG et Manchester City, Ndlr), c'est un joueur de classe. Je ne m'occupe pas de lui ou de sa retraite, nous avons nos propres objectifs. Je n'aime pas parler des individualités, je veux juste gagner mercredi avec mon équipe nationale, c'est le plus important. J'ai regardé un peu le premier match de la Suède dans le vestiaire avant notre rencontre contre l'Italie. Ils sont dans l'obligation d'attaquer, ce devrait donc être un match ouvert et ça peut devenir un avantage pour nous ».

Les compos

Suède : Isaksson - Lustig, Johansson, Granqvist, Olsson - Larsson, Ekdal, Källström, Forsberg - Guidetti, Ibrahimovic.

Belgique : Courtois - Meunier, Alderweireld, Vermaelen, Vertonghen - Witsel, Nainggolan - Carrasco (ou Mertens), De Bruyne, Hazard - Lukaku.

en savoir plus : Euro 2016 : Suède - Belgique, Equipe de Suède de Football, Equipe de Belgique de Football