Dans l'actualité récente

Suède : Clap de fin pour Zlatan Ibrahimovic

Voir le site Euro 2016 de football

Ibra Tête Poteau
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-22T22:12:36.076Z, mis à jour 2016-06-24T12:38:16.141Z

L'élimination de la Suède de l'Euro 2016 entraîne la fin de la carrière internationale de Zlatan Ibrahimovic. Un épilogue douloureux pour celui qui espérait finir sur une note plus positive.

Ça y est, c'est fini. Les Suédois pleurent et redoutent l'avenir tandis que leurs futurs adversaires se font moins de soucis. « Il » ne zlatenera plus. « Il », c'est Zlatan Ibrahimovic. La carrière internationale de l'attaquant a pris fin ce mercredi 22 juin.

Un ultime but refusé pour sa dernière à Nice

On se souviendra que c'est en France, un pays qu'il a fréquenté pendant quatre ans, que le Suédois aura porté pour la dernière fois la tunique jaune. C'était à Nice, à l'Allianz-Riviera, et la Suède jouait son avenir dans l'Euro 2016 face à la Belgique. Elle avait besoin d'une victoire pour s'extirper du groupe E et jouer les huitièmes de finale.

Mais ni Ibrahimovic, et encore moins ses partenaires, ne sont arrivés à relever le défi. Le futur ex-Parisien (il est sous contrat jusqu'à fin juin) a pourtant encore essayé. Il a même trouvé le chemin des filets, mais l'arbitre l'a, à tort, signalé en position de hors-jeu. Un peu plus tard, les Diables rouges marqueront le seul but du match (0-1) et enverront le géant à la retraite, au moins au niveau international.

Il est temps de partir

Que se serait-il passé si M. Brych n'avait pas refusé ce but ? Peut-être la Suède serait encore en course. Et Zlatan Ibrahimovic aurait imité Cristiano Ronaldo en ayant lui aussi marqué au moins un but dans quatre Euros différents (2004, 2008, 2012 et 2016 donc). Mais Ibra n'est pas CR7, et la Suède n'est pas le Portugal. Tandis que la Seleçao s'est livrée à un match épique pour arracher sa place en huitièmes, les Vikings restent à quai.

On se demandera aussi quel aurait été le visage de l’odyssée d'Ibra sous le maillot suédois à une autre époque. Et si le meilleur buteur de l'histoire de la Suède, qui connut sa première cape en 2001, avait été à l'apogée de son art en même temps qu'il était entouré des meilleurs jours de ces 20 dernières années ? Cela restera du domaine du fantasme. La vérité est plus cruelle. Le futur de la sélection s'écrira sans Zlatan Ibrahimovic, bientôt 35 ans. L'homme aux 62 buts sous le maillot suédois laisse un trou béant qui sera sans doute difficile à combler. Après un dernier tour d'honneur mêlant émotion et déception, il s'en est allé. La France et l'équipe de Suède ne le reverront plus. Le football est ainsi fait.

en savoir plus : Equipe de Suède de Football, Euro 2016 : Suède - Belgique