Dans l'actualité récente

La Suède devra s'arracher pour sortir de son groupe

Voir le site Euro 2016 de football

Zlatan Ibrahimovic avec le nouveau maillot Adidas de la Suède
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-05T14:07:17.580Z, mis à jour 2016-06-06T12:07:23.258Z

Opposée à l'Italie, la Belgique et l'Irlande, la sélection suédoise aura déjà accomplie une belle performance si elle se hisse en huitièmes de finale.

Zlatan Ibrahimovic aime les gros défis. Et pour dire adieu à la France, après ses quatre saisons au PSG, l'attaquant aura fort à faire. Le tirage au sort à réserver à la Suède un groupe E particulièrement coriace.



Il ne faudra pas se rater contre l'Irlande

Difficile de dire qui de la Belgique et de l'Italie est favori pour la première place. L'histoire parle pour la Squadra Azzura, mais les blessures côté italien et la progression du football belge ces dernières années ont redistribué les cartes. Toujours est-il que la Suède apparaît légèrement en retrait par rapport à ces deux nations.

L'Irlande, le 4ème larron du groupe E, semble être l'équipe la moins armée. C'est peut-être la chance de la Suède : tandis que Belges et Italiens en découdront le 13 juin, les Jaune et Bleu suédois affronteront les Irlandais pour leur entrée en lice. Une victoire placerait les joueurs d'Erik Hamren en bonne position avant deux matchs au couteau.

Au moins un huitième pour finir en beauté

Le 17 juin, l'Italie a rendez-vous avec une vieille connaissance : Zlatan Ibrahimovic, ancien buteur de la Juventus, de l'Inter Milan et de l'AC Milan. Ibra, c'est aussi le jeune attaquant qui, en 2004, avait précipité l'élimination des Transalpins de l'Euro au Portugal. Le Suédois avait inscrit un but incroyable qui avait contraint l'Italie au nul en poule (1-1), puis avait pris part au match nul 2-2 face au Danemark qui condamna les hommes alors dirigés par Giovanni Trapattoni et envoya la Suède en quarts de finale

Un scénario semblable serait une aubaine pour la Suède version 2016. Si elle négocie bien ses deux premiers matchs, elle sera alors proche des huitièmes de finale, ce qui constituerait une bonne performance au vu des derniers championnats d'Europe disputés. Après, tout ne serait que bonus pour la génération vieillissante d'Andreas Isaksson (bientôt 35 ans), Andreas Granqvist (31 ans), Kim Källström (bientôt 34 ans) et Zlatan Ibrahimovic (bientôt 35 ans).