Suède - Hamren : « Zlatan est un capitaine fantastique»

Voir le site Euro 2016 de football

Zlatan Ibrahimovic avec le nouveau maillot Adidas de la Suède
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-06-06T14:17:12.937Z, mis à jour 2016-06-06T14:27:03.929Z

Dans un entretien accordé à L'Equipe, le sélectionneur Erik Hamren ne cache pas sa satisfaction de compter dans ses rangs la star suédoise.

Opposée à l'Italie, la Belgique et l'Irlande, la Suède n'aura pas la tâche facile durant l'Euro. Le sélectionneur Erik Hamren sait pouvoir compter sur Ibra pour repousser les limites de sa sélection. 

France - Ecosse : voir tous les buts en vidéo


Une relation délicate

S'il n'a pas marqué ce week-end lors du match de préparation face à la , Zlatan Ibrahimovic a une nouvelle fois fait montre de son influence sur le jeu de sa sélection. Seule star et joueur à envergure internationale de l'équipe, Erik Hamren sait pouvoir compter sur son apport même si rien n'a jamais été simple, comme il le racontait dernièrement dans le quotidien L'Equipe« En réalité, ç'aurait pu tourner court. Quand j'ai pris en main la sélection (en novembre 2009), j'ai à peine eu le temps de donner ma première liste que Zlatan annonçait avoir décidé d'arrêter de jouer pour l'équipe nationale... Ce n'était pas un excellent début pour moi ! (Rire.) Dans ma réflexion, il était LE joueur sur lequel je comptais m'appuyer».

"L'idole de la moitié de l'équipe"

C'était il y a un peu moins de sept ans et depuis, si tout n'a pas été toujours rose dans la relation qui le lie à Ibra, il ne compte plus les bienfaits que l'ex-attaquant du PSG  a apporté à sa sélection. «Dans cette situation, l'attitude du joueur de classe mondiale est capitale. Une de mes premières décisions a été de donner le brassard à Zlatan. Tous les joueurs ont des obligations, mais un capitaine a la responsabilité supérieure de faire en sorte que l'équipe vive bien. Je tenais absolument à lui confier une responsabilité collective. Ma réflexion était : s'il donne beaucoup à l'équipe, l'équipe le lui rendra. Selon moi, une des clés de nos succès est que Zlatan a été un capitaine fantastique, loue Hamren. Il a fait exactement ce que j'attendais de lui, notamment avec les jeunes. Songez que la moitié de l'équipe a grandi en l'ayant comme idole. »

«Ibra est un match winner»

Avec un seul quart de finale à l'Euro (en 2004, Pays-Bas, 0-0, 4-5 aux t.a.b.) et un huitième de finale en Coupe du monde (en 2006, Allemagne, 0-2), avec Ibra en sélection, l'apport de la star pourrait prêter à discussion. Pas pour Hamren qui fait de Zlatan "le meilleur joueur qu'on ait jamais eu en Suède." Un plus non-négligeable à l'approche du tournoi selon lui (la Suède est dans le groupe de l'Italie, la Belgique et l'Irlande) : «Si on regarde le classement (Irlande 31e, Suède 36e), franchir le premier tour me semble un objectif réaliste. Il faudra être à 100 % dès le premier match. Après, si on passe, tout est possible. Parce qu'avec Zlatan, on a un match winner. Et ça, c'est une sensation formidable. S'il a le niveau de ces derniers mois et si l'équipe est aussi solide que lors du barrage, alors on peut faire un truc dans cet Euro.»