Dans l'actualité récente

Suède – L’équipe-type suédoise pour l’Euro 2016

Voir le site Euro 2016 de football

BB160106BB622
Par Christopher LE CAER|Ecrit pour TF1|2016-06-05T13:41:29.537Z, mis à jour 2016-06-05T15:52:06.145Z

Erik Hamren, le sélectionneur de la Suède, a livré sa liste des 23 pour l’Euro. Le onze-type, dessiné en 4-4-2, tournera autour de la star Zlatan Ibrahimovic.

La Suède, passée tout proche de l’élimination en barrage, arrive en France avec des ambitions et avec des certitudes concernant son équipe-type. Dans les buts, Hamren fera bien sûr confiance à l’ancien Rennais Andreas Isaksson, 34 ans, qui aura l’occasion de dépasser les 130 sélections durant l’Euro.

Euro 2016 : un programme exceptionnel sur TF1 :


Comme à Paris cette saison (et les précédentes), le jeu suédois tourne autour de Zlatan Ibrahimovic. Le schéma en 4-4-2, athlétique, mais pas forcément très créatif, a été régénéré par l’arrivée des champions d’Europe Espoirs 2015 dans toutes les lignes.  En défense, Victor Lindelöf (21 ans) a su s’imposer à Benfica. Récemment appelé par Erik Hamren, il devrait composer la charnière centrale au côté de l’expérimenté Andreas Granqvist (31 ans, 50 sélections). Lindelöf ne manquera pas de propositions après l’Euro. Il est notamment suivi par le PSG en cas de départ de Marquinho. Sur les côtés de la défense, Lustig (à droite) et Olsson à gauche, devraient être titulaires pour les débuts de la Suède à l’Euro face à l’Irlande le 13 juin à Saint-Denis.

Au milieu, deux autres champions d’Europe Espoirs ont franchi la porte des A : Hiljemark et Lewicki. Ce dernier, joueur de Malmö, est pressenti pour occuper l’entrejeu avec Emil Forsberg. Sur le côté gauche, les déboulés d’Erkan Zengin pourraient faire mal aux défenses adverses. Sebastian Larsson (30 ans, 82 sélections) tiendra sa place sur l’aile droite.

Berg aux côtés de Zlatan

Devant, on retrouve bien entendu l’indéboulonnable Ibrahimovic (112 sélections, 62 buts). Il a porté l’attaque suédoise lors des qualifications (11 buts sur les 19 de la sélection nordique) et éliminé à lui tout seul le Danemark en barrages (trois buts). Il a terminé deuxième meilleur buteur des éliminatoires, juste derrière le Polonais Robert Lewandowski (13 buts). Le géant suédois (1,92m) voudra briller pour ce qui pourrait être sa dernière grande compétition internationale. A ses côtés, le sélectionneur devait aligner Marcus Berg (37 sélections, 10 buts), à moins que Hamren n'opte pour le prometteur joueur du Celta Vigo, Guidetti.

L’équipe-type : Isaksson – Lustig, Granqvist, Lindelöf, N. Olsson – S. Larsson, Lewicki, Forsberg, Zengin – Ibrahimovic, Berg.