Dans l'actualité récente

Suède : Une qualification menée par un homme

Voir le site Euro 2016 de football

But de Zlatan Ibrahimovic avec l'équipe de Suède de football
Par Teddy VADEEVALOO|Ecrit pour TF1|2016-06-05T10:27:46.475Z, mis à jour 2016-06-05T10:30:16.039Z

Si la Suède s’est qualifiée pour cet Euro, elle le doit bien à un homme. Meilleur buteur dans son groupe de qualifications, Zlatan Ibrahimovic a véritable porté sa nation.

La Suède a dû batailler ferme pour participer à cet Euro en France. Dans un groupe composé de l’Autriche et la Russie notamment, les Scandinaves ont eu fort à faire. Heureusement pour eux, ils ont pu se reposer sur leur star : Zlatan Ibrahimovic.

Les deux pralines de Zlatan Ibrahimovic avec la Suède sur MyTELEFOOT :


Le Parisien est monté en puissance

« Ibra » a attendu le quatrième match de poule pour ouvrir son compteur but au Monténégro (1-1). Un nul qui complétait une série de quatre premières rencontres laborieuses (trois nuls, une victoire en tout). Mais les Suédois ont fini par prendre confiance après deux succès consécutifs. Seulement, deux revers cinglants, en Russie (1-0) et surtout face à l’Autriche à domicile (1-4) ont un temps mis la pression sur les hommes d’Erik Hamren.

Mais la pression, Ibrahimovic ne connaît pas. L’attaquant du PSG a tout simplement été le meilleur élément de son équipe pour les deux derniers matches de poule remportés au Liechtenstein (0-2) et contre la Moldavie (2-0). Finalement troisième, la Suède participe donc aux barrages.

Quand Ibrahimovic met le Danemark à la retraite

Les Suédois doivent alors faire face au Danemark. Avant la double-confrontation, certains médias danois reprenaient avec insistance une statistique : Ibrahimovic n’a jamais marqué face à cet adversaire. Une manière supplémentaire de motiver l’attaquant star de sa nation. Surmotivé, « Ibra » marque le deuxième but de la victoire au match aller (2-1). Au retour, il fait mieux. Auteur d’un doublé (2-2), il est le grand artisan de la qualification de son pays pour la phase finale de l’Euro.

 Sauveur de la Suède, il a partagé sa joie devant les micros : « Je suis très content. Pour nous, pour l’équipe, pour tous nos supporters. Beaucoup de bêtises ont été dites ces derniers temps mais nous avons répondu présent et maintenant nous voilà à l’Euro. Beaucoup de gens avaient raconté que je suis vieux, que je n’avance plus mais ce n’est pas l’impression que j’ai après un match comme ce soir. J’ai laissé parler mes pieds. Les Danois ont voulu me pousser à la retraite, mais maintenant c’est moi qui ai envoyé tout leur pays à la retraite ».