Suèdois : Erik Hamren, le sage scandinave

Voir le site Euro 2016 de football

Suède : Erik Hamren
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-05T18:18:52.797Z, mis à jour 2016-06-05T18:32:12.796Z

Pour sa dernière grande compétition avec la Suède, Erik Hamren se veut très prudent. Le sélectionneur scandinave la joue profil bas.

Cet Euro sera la dernière chance d’Erik Hamren de faire quelque chose de grand avec la Suède. Car, c’est déjà acté, le sélectionneur scandinave tirera sa révérence après la compétition. Le technicien sera remplacé par Jan Andersson l’entraîneur de l’IFK Norrkoping, champion de Suède cette année.

Euro 2016, un dispositif exceptionnel sur TF1 : 

Il qualifie la Suède à deux Euros

En poste depuis 2009, Erik Hamren n’a pas pu conduire Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers à la Coupe du Monde au Brésil, mais il peut s’enorgueillir d’avoir emmené son pays à deux Euros. Son souvenir de l’édition de 2012 ne restera pourtant pas impérissable. Et pour cause, malgré une belle victoire de prestige contre les Bleus en 2012 (2-0), il ne sera pas parvenu à passer le cap du premier tour. Cette année, avec la présence de l’Eire, mais surtout de la Belgique et de l’Italie dans le groupe, les débats s’annoncent tout aussi compliqués. Lui-même ne se fait guère d’illusions. « Il faut pouvoir séparer les rêves de la réalité, a-t-il dit sur le site spécialisé suédois Fotballskanalen. Parmi les quatre équipes de notre poule, nous sommes les moins bien classés au ranking Fifa (35èmes). Si l’on parvient à passer, ça constituerait un accomplissement incroyable. » Des propos défaitistes, mais qui protègent surtout ses troupes avant le démarrage de la compétition.

Champion du Danemark et de Norvège

Erik Hamren est un entraîneur posé et lucide, qui ne verse pas dans l’esbroufe. A 59 ans bien sonnés, un titre de champion du Danemark avec Aalborg en 2008 et deux couronnes de champion de Norvège avec Rosenborg en 2009 et 2010 dans la besace, il sait où il va et, surtout, il connaît les limites de son groupe. Il sait aussi tirer la quintessence d’un Zlatan toujours très efficace quand il s’agit de défendre les couleurs de son pays.