Dans l'actualité récente

Suisse-France : Deschamps satisfait que l'objectif soit atteint

Voir le site Euro 2016 de football

Didier Deschamps
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-06-19T22:09:37.064Z, mis à jour 2016-06-20T08:22:59.890Z

Match nul à Lille où Français et Suisses n'ont pas su se départager. Les deux sélections se réjouissent de ce résultat qui fige les positions dans le groupe A.

Après le match nul qui contentent la France (première du groupe) et la Suisse (qualifiée pour la première fois de son histoire pour la phase a élimination directe), voici les principales réactions.

Deschamps s'en contente

Contrat rempli pour Didier Deschamps. « Ce résultat nul nous  convient bien. Les occasions, c'est nous qui les avons eues. La Suisse a eu une meilleure maîtrise sans être dangereuse. C'était très très important de finir  premier. Le prochain match est dimanche prochain, c'est une très bonne chose.  Il y a des choses à améliorer mais comme beaucoup d'équipes. A part deux-trois  matches maîtrisés, toutes les équipes ont des rencontres difficiles », a expliqué le sélectionneur en conférence de presse. 

« On était là pour se qualifier et rien n'est facile pour  personne. On a marqué des buts à part ce soir, on s'est créé des occasions, on  a réglé beaucoup de choses sur le plan défensif. Il y a une grande concentration là-dessus. En terme de maîtrise et d'animation offensive, on peut  toujours faire mieux mais je suis satisfait de ce qu'ont fait les joueurs », a-t-il poursuivi. 

Yann Sommer heureux

Auteur d'un excellent match, le portier suisse, s'est réjoui de la qualification de son pays. « Je suis très heureux d'être en 8e de finale. On l'a mérité, on a fait un bon match, on a eu de la chance mais on a bien joué. Je n'ai pas de préférence pour le prochain tour, on était jusque-là surtout concentré sur notre dernier match », a-t-il expliqué à la fin du match. Même satisfaction pour le sélectionneur suisse, Vladimir Petkovic : « La première étape a été atteinte en nous qualifiant avec du beau jeu. On sait maintenant que nous allons jouer samedi et tout va bien. On va maintenant nous reposer, recharger les batteries. La manière dont on a joué est très positive. On a tenu la dragée haute à cette équipe mais on peut encore faire mieux. On a encore faim. »



en savoir plus : Euro 2016 : Suisse - France, Equipe de France de Football