Suisse / Maillots déchirés : Puma s'explique, Shaqiri ironise

Voir le site Euro 2016 de football

Les vidéos infos - Euro 2016 : les maillots suisses ça déchire !
Par Jean-Moïse DUBOURG|Ecrit pour TF1|2016-06-20T13:55:14.562Z, mis à jour 2016-06-20T14:35:49.511Z

Que s’est-il passé avec les maillots de l’équipe suisse, déchirés à plusieurs reprises dimanche face à la France ? Puma a livré son explication. Avant celle-ci, Shaqiri a fait le buzz.

« J'espère que Puma ne fabrique pas de préservatifs. » Sur l’antenne de la télévision suisse SRF, le milieu de terrain de la Nati Xherdan Shaqiri y est allé de sa petite boutade au moment de commenter l’avalanche de maillots déchirés qui s’est abattue sur son équipe dimanche soir lors du match face aux Bleus. Quatre joueurs suisses - Mehmedi, Embolo, Dzemaili et Xhaka, par deux fois - ont en effet du changer de tunique au cours du match après avoir cédé en divers endroits. Derrière l’aspect comique de « l’affaire », l’équipementier de la sélection suisse prend la chose très au sérieux. 

Puma avait promis de « l'innovation technologique »...

Il faut dire qu’en termes d’image, l’anecdote s’avère assez désastreuse pour Puma. En quête d’une nouvelle crédibilité après plusieurs années difficiles, l’équipementier allemand n’avait pas besoin d’une telle « publicité » dans l’un des événements sportifs les plus suivis au monde. Sérieusement moqué sur les réseaux sociaux dès l’apparition des premiers trous dans les maillots de la Nati, Puma s’apprête à vivre plusieurs jours délicats. Au niveau de la communication notamment, tant l’Euro est un rendez-vous incontournable pour démontrer son savoir-faire… Connaître une telle mésaventure en plein tournoi peut vite tourner à la catastrophe industrielle. Surtout quand on a, comme Puma, promis de « l'innovation technologique » pour ce Championnat d’Europe. 

Puma enquête et veut connaître la raison

Au lendemain de l’hécatombe de Lille, la marque sportive de Herzogenaurach a donc rapidement tenu à communiquer. Elle ne comprend pas cette accumulation de défauts et mène l’enquête. « Nos cinq équipes Puma (Autriche, Italie, République tchèque, Slovaquie et Suisse) ont joué dix matches lors de l'Euro, sans que ce problème ne se produise, souligne l’équipementier allemand. C'est la première fois que nous sommes confrontés au problème. Nos experts produits étudient actuellement la matière des maillots. Dès que nous en connaîtrons la raison, nous communiquerons sur le sujet. » En attendant, la raillerie de Shaqiri - qui risque de se faire réprimander par l’équipementier de sa Fédération, marketing oblige - a déjà produit son effet (négatif) sur l’image de marque de la société bavaroise… Heureusement, le gardien suisse Yann Sommer a rapidement rattrapé le coup avec un message bien plus positif : « Cela peut arriver. Cela montre qu'on se battait sur le terrain. Cela ne veut pas dire qu'il faut changer, Puma est formidable. »

Mise à jour lundi à 16h30

Dans un communiqué diffusé lundi après-midi, Puma a livré une explication plus fournie et évoqué un défaut de fabrication : « Notre analyse du maillot suisse porté lors du match dimanche montre qu'il y a eu un lot de tissu dont les fils ont été endommagés lors du processus de production, conduisant à une fragilisation du vêtement final. » Un incident qui « ne se reproduira plus », conclut la marque de sport allemande.






en savoir plus : Equipe de Suisse de Football