Suisse : La Nati passe enfin l’obstacle !

Voir le site Euro 2016 de football

Granit Xhaka Suisse
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-06-20T10:52:03.137Z, mis à jour 2016-06-20T12:50:49.575Z

Qualifiée pour la première fois de son histoire au-delà du 1er tour d’un Championnat d’Europe, la Nati s’appuie sur une belle génération pour aller encore plus loin dans la compétition.

Pour les Suisses, la quatrième fois aura été la bonne. Eliminés à chaque fois au 1er tour des Euros auxquels ils ont participé (1996, 2004, 2008), les Helvètes ont enfin réussi a passé le cap. Deuxième du groupe A avec 5 points au compteur,  la Nati démontre qu’elle n’est plus un simple faire-valoir. Elle possède maintenant des individualités qui évoluent dans les plus grands championnats à tous les postes. Parmi elles, son patron du milieu de terrain Granit Xhaka auteur d’une excellente prestation dimanche contre les Bleus. « C’est un grand joueur qui donne le ton et mène le jeu », décrit son coéquipier Gelson Fernandes.

Petkovic : « On a encore faim »

Sous l’impulsion du futur métronome d’Arsenal, les Suisses multiplient les passes et monopolisent la possession du ballon pendant leurs rencontres. Même contre l’équipe de France.  « La manière dont on a joué a été très positive, a reconnu le sélectionneur Vladimir Petkovic à la fin du match. On a tenu la dragée haute. Mais on peut encore faire mieux. On a encore faim. »

Une attaque trop faible

Devenus gourmands, les Suisses ne souhaitent pas s’arrêter en si bon chemin. Mais, pour cela, ils devront également se montrer plus efficaces offensivement. La Nati n’a pas cadré un seul tir contre les Bleus et elle n’a marqué que 2 buts en 3 rencontres. Sa star Xherdan Shakiri et son avant-centre Haris Seferovic n’apportent pas ce qu’ils devraient pour le moment. Le second a même été placé sur le banc dimanche. Mais son prometteur remplaçant Breel Embolo (19 ans) semble encore un peu tendre au plus haut niveau pour exploser dès maintenant. Rien de rédhibitoire pourtant pour Petkovic qui compte faire renter encore un peu plus cet Euro dans l’histoire de son pays.


en savoir plus : Equipe de Suisse de Football, Euro 2016 : Suisse - France