Dans l'actualité récente

Une impressionante Italie fait tomber la Belgique

Voir le site Euro 2016 de football

Leonardo Bonucci
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-13T18:00:29.084Z, mis à jour 2016-06-14T13:37:31.413Z

Première journée du groupe E lundi. Après le match nul (1-1) entre Irlandais et Suédois, les favoris italiens et belges s'affrontaient sur la pelouse du Parc OL.

Superbe performance des hommes d'Antonio Conte qui ont parfaitement appliqué le plan tactique de leur sélectionneur. Étouffant le milieu belge en première période , ils ont progressivement pris le contrôle du match. En scorant sur leur première occasion les quadruples champions du monde n'ont pas fait mentir leur réputation et se sont grandement facilités le match. En tête à la mi-temps, le plus dur semblait fait.

Malgré une entame de seconde période complètement folle durant laquelle les deux équipes ont eu les occasions pour marquer, la Squadra a su garder la main sur la partie avant de punir la Belgique en contre en toute fin de match. Un scénario parfait pour une équipe qui avait parfaitement préparé son coup. L'Italie sera à prendre très au sérieux.

Difficile de ressortir une individualité tant la maîtrise collective Italienne fut remarquable. Cependant, notion spéciale à Candreva qui a fait subir un calvaire à Vertonghen et à Bonucci qui, non content d'étendre Eden Hazard défensivement, s'est illustré offensivement en offrant le premier but à Giaccherini d'une ouverture millimétrée de 40 m. Un régal.


REVIVEZ LE MATCH BELGIQUE - ITALIE MINUTE PAR MINUTE

Fin du Match : L'Italie déjoue les pronostics et fait tomber la Belgique 2-0.

91ème : Après une remontée de balle éclaire, Candreva hérite du ballon à la droite de la surface, il tergiverse avant d'offrir un caviar à Pellè qui se couche bien sur le ballon pour tromper Courtois.


91ème : ET DE 2-0 POUR L'ITALIE !!!!!!!! Sur un nouveau contre Pellé vient plier le match.

90ème : Faute de Vertonghen au milieu du terrain, les Italiens en profitent pour jouer la montre. Le défenseur Belge s'énerve et hérite à son tour d'un carton.

89ème : Ça cafouille encore devant Buffon ! Origi puis Fellaini sont tout proche de pouvoir pousser le ballon que Buffon est tout heureux de récupérer sans heurts.

87ème : Encore un corner pour les Belges. On se chamaille dans la surface, à retirer. Ca ne donne rien.

84ème : Courtois sauve les siens !! Après un contre éclair, Immobile déclenche une superbe frappe des 20 m que Courtois claquent en corner.

82ème : Grosse occasion pour Divock Origi à la réception d'un centre venu de la gauche. Sa tête passe au dessus de la transversale de Buffon. Les Diables Rouges poussent !

81ème : Les corners Belges s'enchaînent mais ne donnent rien.

78ème : Dernier changement pour l'Italie avec l'entrée de Thiago Motta en lieu et place de Danielle de Rossi. Du poste pour poste.

77ème : Carton jaune pour Bonucci.

76ème : Réaction immédiate de Conte avec l'entré d'Immobile à la place d'Eder. Conte rajoute de la vitesse.

75ème : Dernier changement pour Wilmots qui joue le tout pour le tout avec l'entrée de Carrasco pour Ciman, une attaquant pour un latéral. Attention aux contres Italiens.


74ème : Énorme faute d'antijeu de Giaccherini qui récolte logiquement un carton jaune.


72ème : Sortie de Lukaku pour Origi. Soirée difficile pour le buteur d'Everton, pris dans la nasse Turinoise.


69ème : Encore un tacle décisif de Chiellini sur Hazard, la défense Italienne réalise une partie monumentale !

68ème : Le match a baissé en intensité, les acteurs accusent un peu le coup après un entame de seconde période particulièrement rythmée.

66ème : Premier carton du match, il est pour Chiellini.

64ème : Les hommes de Conte tentent de temporiser mais ont beaucoup de mal à conserver le ballon. Les centres à destination de Lukaku se multiplient. Sans succès pour l'instant.


61ème : Wilmots répond à Conte avec un changement très offensif. Mertens remplace Nainggolan. 


58ème : Premier changement du match pour l'Italie, Darmian cède sa place à De Sciglio.

55ème : Le match part dans tous les sens, on va d'un but à l'autre avec une nouvelle frappe Belge signée Witsel. Sans danger pour Buffon.

53ème : Le match s'emballe avec une balle de but de la tête pour Pellè à bout portant au 6m. Superbe parade du gardien de Chelsea qui sauve son équipe !

53ème : Enorme occasion Belge, Lukaku se présente face à Buffon mais met sa frappe au dessus !

52ème : Vertonghen est encore pris dans son dos par Candreva mais ce dernier tarde à centrer. Le latéral Belge revient à temps pour le contrer. Corner, qui ne donnera rien.

50ème : Le milieu Italien quadrille le terrain et ne laisse pas de solutions aux attaquants Belges. De Bruyne et Hazard n'arrivent pas à s'adapter au 3-5-2 Italien et. sont en grande difficulté

46ème : Les Italiens sont revenus avec des intentions et s'offre d'entrée une situation dangereuse sur le côté droit. Vertonghen a beaucoup de mal dans cette position de latéral gauche et est régulièrement dépassé par Candreva.

Mi-temps : Les deux équipes font leur retour sur la pelouse du Parc OL. Pas de changement à signaler.



Mi-temps : C'est la mi-temps à Lyon sur ce score de 1-0 pour l'Italie. Une Squadra compact, bien organisée et réaliste qui mène finalement assez logiquement face à des Belges volontaires mais trop désordonnés et fébriles défensivement. Tactiquement, l'Italie a su prendre son temps avant de s'enhardir et punir la Belgique.

44ème : Chaude situation dans la surface Belge avec un ballon qui traîne après un centre de la droite de Candreva. Eder peut frapper mais est contré, l'arrière garde rouge se dégage.

43ème : La Belgique pousse pour égaliser en cette fin de mi-temps mais c'est beaucoup trop brouillon pour gêner une équipe Italienne bien regroupée.

39ème : Après cette énorme temps-fort Italien, les Diables Rouges tentent timidement de sortir la tête de l'eau, les frappes successives de Witsel et De Bruyne sont contrées.

35ème : Encore une énorme occasion pour une Squadra déchaînée. Après un cafouillage entre Fellaini et Courtois, Pellè manque sa tête aux 6 m. La Belgique est toute proche du KO !

33ème : Les Italiens manquent de doubler la mise sur une frappe magnifique d'Eder qui prenait la direction de la lucarne mais courtois s'envole !



31ème : Et BUUUUTTTTTT de Giaccherini pour l'Italie !!!! Bonucci délivre un amour de transversale de 40 m par dessus la défense Belge. La suite, un contrôle parfait et une frappe enchaînée de Giaccherini. Splendide ! 

28ème : Première frappe Italienne du match, c'est Eder et c'est à côté. Courtois passe une soirée tranquille.


25ème : La Belgique monopolise stérilement le ballon. Sur les réseaux sociaux, ce sont les choix capillaires discutables des joueurs Belges qui font le buzz.

21ème : Deuxième frappe du match, toujours Nainggolan, ça passe loin du cadre.

20ème : Il ne se passe pas grand chose, la Squadra Azurra quadrille bien le terrain et étouffe dans l’œuf toute velléité offensive Belge.

15ème : Premier quart d'heure plutôt calme à Lyon, les Belges se heurtent à la grosse organisation défensive italienne. On a pas encore vu Hazard.

10ème : Première  intervention de Buffon !! Après deux remises de Lukaku et Fellaini, Nainggolan déclenche une violente frappe des 25m. Le Vétéran Italien se couche bien, corner. Ça ne donne rien.


6ème : Grosse semelle d'Eder qui échappe de peu au premier carton de la partie.

4ème : Première incursion italienne, le ballon traîne dans la surface. On se dégage difficilement côté Belge.

2ème : On s'observe en ce début de match, les Italiens laissent le ballon aux Diables Rouges et procède en contre. Du classique.

0ème : Le coup d'envoi est donné par l'arbitre anglais Mark Clattenburg.




20h58. Les hymnes ont retenti, le match va pouvoir commencer.



20h50. Les supporters Belges ont d'ors et déjà remporté le match des tribunes. Malgré la proximité de l'Italie, 25 000 Diables Rouges se sont massés dans les tribunes du Parc OL et donnent de la voix.



20h35. Pas de surprises dans les compositions d'équipes, l'habituel 3-5-2 de Conte fera face au 4-3-3 de Wilmots

20h32. Le onze de départ de l'Italie : Buffon (C) - Barzagli, Bonucci, Chiellini - Candreva, Parolo, De Rossi, Giaccherini, Darmian - Eder, Pellè 

20h31. Le onze de départ de la Belgiquee : Courtois - Ciman, Alderweireld, Vermaelen, Vertonghen - Nainggolan, Witsel, Fellaini - De Bruyne, Lukaku, Hazard (C)

20h30. Bonjour et bienvenue à toutes à et à tous pour suivre le deuxième match du groupe E de l'Euro 2016 entre la Belgique et l'Italie.


AVANT MATCH 


Après le match nul concédé par l'Irlande contre la Suède (1-1), le vainqueur de ce match a l'opportunité de prendre les devants dans ce groupe E.



L'Italie, en revanche, est en plein doute. Considérée de l'autre côté des Alpes comme la pire Sqadra Azurra de l'histoire, elle a beaucoup à prouver. Si le secteur offensif apparaît ainsi particulièrement pauvre par rapport à ses devancières, cette équipe peut cependant toujours s'appuyer sur une défense très solide estampillé Juventus, toujours dirigée par l'immortel Gianluigi Buffon qui reste, malgré ses 38 ans, l'un des tout meilleurs à son poste. Alors qu'on attend pas grand chose d'elle, l'Italie, invaincue en qualifications, pourrait surprendre.



Avec son impressionnante armada offensive symbolisée par Hazard, De Bruyne ou encore Lukaku, la Belgique fait figure de principal outsider voire de favori de la compétition. La grande incertitude se situe néanmoins en défense où l'absence du capitaine Kompany pourrait peser très lourd. Dans un groupe E très homogène et avec un nouveau statut à assumer, les Belges sont sous pression et n'auront aucun droit à l'erreur.


en savoir plus : Equipe d'Italie de Football, Equipe de Belgique de Football, Euro 2016 : Belgique - Italie