Dans l'actualité récente

Italie-Irlande : L'Irlande se qualifie et affrontera les Bleus !

Voir le site Euro 2016 de football

Robbie Brady
Par Axel BENCHINA|Ecrit pour TF1|2016-06-22T20:39:00.866Z, mis à jour 2016-06-22T21:55:42.402Z

Au teme d'un match terne et pauvre en occasions, l'Irlande parvient à l'emporter face à l'Italie (1-0). Les Irlandais affronteront la France dimanche en huitièmes de finale.

Le dénouement miraculeux est la seule chose à retenir de ce match. On attendait l'Irlande du Nord dimanche soir face à la France, ce sera finalement son grand frère irlandais qui sera l'adversaire des Bleus. Brady, l'homme du match, est le sauveur de tout un peuple.

La première période fut triste. Les coups de pieds arrêtés de Brady ont été nombreux mais Sirigu, toujours vigilant, a su capter la plupart de ses ballons. La pelouse indigne du stade Pierre-Mauroy n'a pas aidé les acteurs à produire du jeu. En temps normal, les deux équipes sont habituées à jouer en contre avec une finesse tactique tout de même beaucoup plus élaborée chez les Italiens. Mais ce soir, les deux pays ont abusé de longs ballons vers Shane Long d'un côté et Simone Zaza. 

En fin de match après un énorme manqué de Hoolahan, Brady crucifie Sirigu et envoie son pays en huitièmes de finale. Soulignons quand même la solidité exemplaire de la défense irlandaise qui a muselé les attaquants de la Nazionale. L'Irlande affrontera donc la France dimanche prochain au Parc OL de Lyon. 


REVIVEZ IRLANDE-ITALIE MINUTE PAR MINUTE


93ème. L'Irlande est qualifiée et affrontera la France ! 


89ème. Shane Long laisse sa place à Stephen Quinn. 

87ème. L'Irlande affronterait la France si le score en reste là !

85ème. But de l'Irlande (1-0). Hoolahan se rattrape en centrant parfaitement pour Brady qui coupe de la tête et trompe Sirigu. 

83ème. Hoolahan se trouve seul face à Sirigu mais frappe trop doucement. Sirigu s'impose mais quelle occasion ! 


83ème. Magnifique une-deux entre Lorenzi et Motta mais le Romain manque complétement son tir. 

81ème. El Sharaawy remplace De Sciglio. 

80ème. Sturaro centre pour Zaza. Randolph repousse mais percute le Turinois. 

76ème. Insigne trouve le poteau ! Le Napolitain rentre dans l'axe et enroule son ballon du pied droit. Le ballon frappe le poteau. Le portier irlandais était battu. 

75èmeMcCarthy sort, Hoolahan rentre. 

74ème. Insigne remplace Immobile. 

73ème. Mcgeady prend sa chance après un passement de jambes mais son tir du gauche s'envole dans les tribunes. 

72ème. Carton jaune pour Ward. 

71ème. Brady centre fort dans la surface italienne. Sirigu part un peu à la pêche mais aucun Irlandais n'est à la réception. 

70ème. Mcgeady remplace Murphy. 

69ème. La possession est très équilibrée puisqu'elle favorable à l'Italie pour seulement 52%.

66ème. Ce match est terni par de nombreuses fautes et la qualité de la pelouse. 

64ème. Duffy frappe sans conviction à 30 mètres des buts italiens. Le ballon passe loin de la cage. 

62ème. Hendrick crochète et frappe fort du droit mais son ballon est imprécis. Sirigu n'est pas inquiété. 

59ème. Darmian remplace Bernardeschi. 

58ème. Les ballons longs de Brady ne sont pas fructueux. La défense italienne est sereine pour l'instant. 


56ème. La pelouse se dégrade petit à petit. Les crampons ne peuvent plus faire grand-chose. 

52ème. Magnifique Zaza. De Sciglio enroule son centre et Zaza, à la lutte avec un défenseur, parvient à reprendre de volée juste au-dessus du but irlandais. 

51ème. Long obtient un coup franc sur le côté droit après un jeu dangereux d'Ogbonna. 

48ème. On prend les mêmes et on recommence. Les Irlandais sont à nouveau très rugueux en ce début de deuxième période. 

47ème. Aucun changement des deux côtés. 

46ème. C'est reparti pour cette seconde période ! 


MI-TEMPS ! 

45ème. Keogh, seul face à trois Italiens, parvient à sauver les siens sur un tacle glissé. 

44ème. L'arbitre semble oublier de siffler un penalty sur cette faute de Bernardeschi sur McClean. 

42ème. Immobile se retourne vite et enchaîne à l'entrée de la surface. Sa frappe ne passe pas loin du cadre. Première occasion franche italienne. 

39ème. Sirigu, impeccable, s'empare encore du ballon sur ce coup franc de Brady. 

38ème. Sirigu dégage du poing ce coup franc mais se fait charger par Murphy. Long, venu protester, prend un carton jaune. Sirigu aussi. 

37ème. McClean multiplie les crochets et obtient un bon coup franc. 


31ème. Brady enveloppe bien son centre. Sirigu est trop court et est tout heureux de voir la tête de Keogh filer au-dessus. 

29ème. L'Irlande obtient un corner après un cafouillage dans la surface de Sirigu. 

26ème. Zaza est muselé par la défense irlandaise. L'attaquant de la Juventus n'arrive pas à se démarquer. 

23ème. Comme souvent l'Italie fait bloc derrière. Aucune occasion n'est à noter pour la Squadra Azzura. 

20ème. Brady tire parfaitement ce corner pour Murphy. Ce dernier frappe fort de la tête mais Sirigu s'envole et gratifie le public d'une parade extraordinaire. 

19ème. Les Irlandais ne manquent pas d'engagement depuis le début de la partie. C'est souvent limite. 

16ème. Gros choc entre Bernardeschi et Ward. Les deux joueurs se relèvent difficilement. 

15ème. Les deux équipes abusent du jeu long pour le moment. L'état de la pelouse n'y est pas indifférente. 

12ème. La pelouse du stade Pierre-Mauroy est toujours aussi affreuse. Les 22 acteurs ont du mal à tenir debout. 

9ème. Hendrick bouscule régulirement Motta, crochète et frappe du gauche à 25 mètres des buts. Le ballon frole la lucarne de Sirigu, battu. 

7ème. Bernardeschi centre parfaitement pour Zaza mais la défense irlandaise dégage. 

4ème. Beaucoup de changement pour Antonio Conte. Les Italiens, sûrs d'êtres premiers, affronteront l'Espagne en huitièmes de finale. 

1ère. C'est parti ! 


Avant-match

Rencontre des extrêmes, ce mercredi, au stade Pierre-Mauroy, à Lille. L’Italie affronte l’Irlande. La première, avec six points, est déjà qualifiée et devrait faire tourner. La seconde, si elle veut espérer se qualifier pour les huitièmes de finale, en tant que meilleur troisième, devra s’imposer et compter sur une défaite de la Suède face à la Belgique. L’Irlande devance la Suède au classement Fifa. La pression est de son côté !

Les deux équipes se sont rencontrées 13 fois par le passé. L’Italie mène huit victoires à deux. Lors de l’Euro 2012, l’Italie s’était d’ailleurs imposée deux buts à zéro, grâce à Antonio Cassano et Mario Balotelli. L’Irlande était alors entraînée par l’Italie Giovanni Trapattoni. La dernière opposition entre l’Irlande et l’Italie s’était soldée par un match nul (0-0). Il s’agissait d’un match amical, disputé en mai 2014.



en savoir plus : Equipe d'Italie de Football, Euro 2016 : Italie - Irlande