Dans l'actualité récente

Bilan : Le tableau d’honneur des 24 nations

Voir le site Euro 2016 de football

Le focus Garetch Bale
Par Jean-Baptiste NICOLLE|Ecrit pour TF1|2016-07-12T12:19:48.216Z, mis à jour 2016-07-12T13:03:41.060Z

L’Euro maintenant terminé, il est l’heure de distribuer les bons et les mauvais points. A l’honneur le Portugal, le pays de Galles et l’Islande. Parmi les grandes déceptions, la Belgique et l’Espagne.

Très bien

A tout seigneur, à tout honneur. En gagnant la toute première compétition internationale de son histoire, le Portugal version 2016 restera dans la légende. D’autres nations peuvent se satisfaire de leur Euro. A commencer par le Pays de Galles. Emmenés par leur leader Gareth Bale, les Dragons sont parvenus à se hisser jusqu’en demi-finales réussissant notamment à battre la Belgique en quarts. Une vraie performance. L’Islande fait également partie des incontournables révélations de la compétition. Après être sortis brillamment de leur groupe, les Vikings ont surpris l’Angleterre dans un match qui marquera l’histoire des deux pays. Les 23 joueurs sont maintenant des héros dans leur pays.

Bien

En parvenant en finale de son Euro, la France a plutôt rempli son contrat. Malgré la défaite contre le Portugal, on retiendra surtout sa victoire face aux champions du monde allemands en demies ou encore son festival de buts contre l’Islande en quarts. L'Italie elle a pu repartir la tête haute. Qualifiée de moins bonne équipe de l’histoire avant la compétition, l’équipe de Conte a su déjouer les pronostics pour battre la Belgique en poules, puis le tenant du titre espagnol en huitièmes. Et elle n’a dû baisser pavillon qu’à la loterie des tirs aux buts face à l’Allemagne. Battue de la même façon en quarts contre le Portugal, la Pologne peut aussi être satisfaite de la compétition. Comme l’Irlande du Nord et la Hongrie qui ont franchi le premier tour après avoir été longtemps absentes des grandes compétitions.

Passable

Avec son statut d’équipe championne du monde, l’Allemagne apparaissait comme le favori de cet Euro. Son élimination en demi-finales restera donc une déception. Et ce, même si la malchance s’en est mêlée. La Croatie retiendra de cet Euro son premier tour réussi avec en point d’orgue sa belle victoire contre l’Espagne. Mais si la sélection aux Damiers a peut-être été très séduisante, elle a aussi quitté la compétition dès les huitièmes de finale. Mention passable également pour la Suisse, l’Eire et la Slovaquie qui ont franchi l’obstacle des poules. L’Albanie, elle, a bien été éliminée à ce stade de la compétition, mais elle s’est accrochée ne perdant que de peu face à la Suisse et la France et battant même la Roumanie.

Insuffisant

Parmi les déceptions de cet Euro, il est impossible de ne pas citer la Belgique. Malgré une place en quarts de finale et de belles victoires contre la Suède, l’Eire et la Hongrie, les Diables Rouges avaient les moyens d’aller peut-être au bout. La Turquie rêvait d’aller loin dans la compétition. Elle a finalement échoué dès le premier tour. Sa victoire face à la République tchèque n’y a rien changé. La Roumanie s’est battue avec ses armes, mais elle a terminé en dernière position du groupe A avec seulement 1 point.

Très insuffisant

Après la Coupe du monde 2014, l’Euro 2016. L’Espagne a raté sa compétition. Malgré deux victoires en trompe l’œil contre la République tchèque et la Turquie, la Roja a dû abandonner la première place de son groupe contre la Croatie, puis a fini par sombrer en huitièmes contre l’Italie. On attendait forcément beaucoup plus du double tenant du titre. L’Euro en France restera comme un traumatisme pour l’Angleterre. Après un premier tour assez moyen, les joueurs de Roy Hodgson se sont fait ridiculiser contre l’Islande. L’Autriche, pourtant citée parmi les possibles outsiders, a beaucoup déçu en terminant dernière d’un groupe pourtant jugé très abordable. La Suède, la Russie, l’Ukraine et la République tchèque avaient moins d’ambition, mais n’ont pas fait mieux.


en savoir plus : Equipe de France de Football, Equipe de Pologne de Football, Equipe de Suède de Football, Equipe de Roumanie de Football, Equipe d'Islande de Football