Dans l'actualité récente

[Telefoot 12/06] Payet : « Si on me l’avait dit il y a un an... »

Voir le site Euro 2016 de football

Payet exclu sur Telefoot
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-12T12:49:13.166Z, mis à jour 2016-06-13T09:33:32.341Z

Une performance majuscule vendredi contre la Roumanie a projeté le Réunionnais sur le devant de la scène. Suffisant pour en faire le nouveau leader des Bleus ?

Une passe décisive sur le but de Giroud, une activité de tous les instants, des actions de grande classe mais surtout cette frappe splendide qui donne la victoire aux bleus à la 89ème, Dimitri Payet a signé une performance majuscule lors du match d'ouverture de cet Euro 2016. Dans la lignée de ses matches préparatoires réussis et confronté aux performances erratiques de Paul Pogba, il a tout pour prendre en main la destinée de l'Equipe de France.


Revenu de nulle part au meilleur moment

Payet, c'est d'abord un belle histoire. Transparent et sorti à la mi-temps contre l'Albanie il y a tout juste un an, il avait perdu sa place dans le groupe France et semblait très loin de l'Euro. Depuis, sa saison exceptionnelle à West Ham a changé la donne, il a eu sa chance et a su la saisir. Décisif contre les Pays-Bas, la Russie puis le Cameroun, il a gagné sa place dans le onze de départ à sa grande surprise ; « si on me l’avait dit il y a un an, je ne l’aurait pas cru » nous a-t-il confié ce matin.

Très ému à la fin du match il a vécu «un moment qui comptera ». Son « rêve est devenu réalité » mais il reste lucide et sait que si les Bleus  « savourent aujourd'hui, il s'y remettront dès demain ».


Leboeuf :  « un match à la Zidane »

S'il reste humble, il a marqué les esprits et beaucoup voient désormais la destinée des Bleus liée à celle de son petit meneur. Dithyrambique, notre consultant Frank Leboeuf a parlé de « match à la Zidane », son capitaine Hugo Lloris le voit arrivé « à maturité » et Giroud souligne « une qualité de frappe exceptionnelle ». Des compliments que tempère Didier Deschamps qui ne voit pas encore en Payet « un patron » mais « un leader technique et un chef d'orchestre ».

S'il enchaîne les performances de cet acabit, le sélectionneur révisera peut-être son jugement...


en savoir plus : Equipe de France de Football