Top 5 des Brésiliens de l'Euro

Voir le site Euro 2016 de football

Marcos Senna, footballeur espagnol d'origine italienne
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-11-07T08:35:09.247Z, mis à jour 2015-11-07T08:35:18.691Z

Ils sont nés au Brésil mais ont choisi de jouer pour une sélection européenne. Découvrez le Top 5 des Brésiliens qui ont participé à la phase finale de l'Euro.

Pour affronter l'Angleterre et la Belgique en matches amicaux de préparation à l'Euro 2016, Vicente Del Bosque, le sélectionneur de la Roja, a rappelé Diego Costa, l'attaquant de Chelsea.

Absent lors des deux derniers matches de l'Espagne (Luxembourg et Ukraine), l'ancien international brésilien (2 sélections) pourrait donc jouer l'Euro avec la Roja après avoir participé au Mondial 2014. Ce ne serait pas la première fois qu'un tel cas se produit. Découvrez sans plus tarder le Top 5 des Brésiliens de l'Euro.

1. Marcos Senna, Espagne : Vainqueur de l'Euro 2008

Né à São Paulo en juillet 1976, Marcos Senna pose ses valises en Espagne en 2002 en signant à Villarreal. Il devient alors un joueur emblématique du club, atteignant les demi-finales de la C1 en 2006 au sein d'une équipe de rêve (Riquelme, Forlan, Sorin et le jeune Cazorla).

Ignoré par la Seleçao, Senna est naturalisé espagnol en 2006 et intègre aussitôt la Roja. Après avoir participé au Mondial 2006, il est sélectionné pour l'Euro 2008. Positionné en sentinelle devant la défense, il joue cinq matches sur six dont la finale, remportée 1-0 par la Roja contre l'Allemagne, et est élu dans l'équipe-type de la compétition.

2. Deco, Portugal : Finaliste de l'Euro 2004

"Des joueurs comme Deco, j'en ai une vingtaine au Brésil" avait déclaré Carlos Alberto Parreira, le sélectionneur brésilien en 2003. Luiz Felipe Scolari, sélectionneur brésilien du Portugal avait alors sauté sur l'occasion pour convoquer Deco. Ironie du sort, Scolari avait songé à sélectionner Deco en équipe du Brésil lorsqu'il en était le sélectionneur en 2002.

La naturalisation de Deco, pourtant né d'un père portugais, fera débat au Portugal et Luis Figo critiquera même son futur coéquipier ! Mais Deco va mettre tout le monde d'accord en marquant le but de la victoire du Portugal lors de sa première sélection contre le… Brésil, le 29 mars 2003. Deco participera ensuite à l'Euro 2004, organisé au Portugal, en tant que remplaçant de Rui Costa et atteindra la finale.

3. Thiago Motta, Italie : Finaliste Euro 2012

Bien que né au Brésil, la sélection italienne a toujours représenté un objectif pour Thiago Motta. Le joueur possède des ancêtres italiens (de la Vénétie) et est un supporter de Palmeiras, le club de la communauté italienne de São Paulo : « Ce n'est pas facile pour quelqu'un qui est né au Brésil de jouer dans une sélection comme l'Italie, mais je me sens davantage européen que sud-américain. Je me suis toujours senti plus attiré par l'Europe. Et, pour être sincère, je n'ai jamais eu l'idée d'évoluer avec la Seleção parce que, pour moi, ce n'était pas le top » a-t-il déclaré lors du Mondial 2014 au Brésil.

Pourtant, Thiago Motta va d'abord pour jouer pour la Seleção (2 sélections lors de la Gold Cup 2003) avant de pouvoir jouer avec la Squadra Azzurra en 2011. Lors de l'Euro 2012, Motta est titulaire lors du premier tour avant d'être relégué sur le banc de touche. Le joueur gardera d'ailleurs un mauvais souvenir de la finale perdue 4-0 : entré en jeu à la 55e minute, le joueur se blessera cinq minutes plus tard, laissant ses coéquipiers à 10, son entraîneur ayant fait tous ses changements.

[VIDEO] Thiago Motta explique son choix de jouer pour la Squadra Azzurra

4. Pepe, Portugal : Demi-finaliste Euro 2012

En 2001, à l'âge de 18 ans, le rugueux défenseur Pepe rejoint le club portugais du Maritimo Funchal. Le joueur se fait rapidement un nom au Portugal et rejoint le prestigieux FC Porto en 2004. Après six années passées au Portugal, le joueur obtient la nationalité portugaise et fait ses débuts en sélection en novembre 2007. Il participe à l'Euro 2008 et est élu dans l'équipe-type de la compétition malgré l'élimination du Portugal en quart de finale.

Quatre ans plus tard, il est de nouveau un des piliers de l'équipe portugaise qui échoue aux portes de la finale. Et une fois de plus, Pepe est élu dans l'équipe-type de l'Euro. Il espère récidiver en 2016 avec cette fois, la victoire au bout.

5. Mehmet Aurélio, Turquie : Demi-finaliste Euro 2008

Entre 1995 et 2001, Marco Aurélio est l'une des valeurs sûres de Flamengo, un des grands clubs brésiliens. Le joueur joue plus de 100 matches pour les Rubo-Negro et remporte quatre fois le championnat carioca. Après un rapide passage à Olaria, Marco Aurélio rejoint la Turquie pour jouer à Trabzonspor jusqu'en 2003. Il est ensuite recruté par Fenerbahçe où il y remporte le championnat à trois reprises.

En 2006, le joueur obtient la nationalité turque et change de nom pour devenir Mehmet Aurélio. Et le milieu défensif sera ainsi l'un des artisans du beau parcours de la Turquie lors de l'Euro 2008 qui atteindra le dernier carré.

Mehmet Aurélio, international turc d'origine brésilienne