Un nouveau format de compétition favorisant l'attaque ?

Voir le site Euro 2016 de football

Morata
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-06-23T15:58:08.189Z, mis à jour 2016-06-23T16:01:03.966Z

En passant de 16 à 24 équipes, on pouvait espérer voir la moyenne de buts augmenter, qu'en est-il réellement ?

L'Euro 2016 inaugurait une nouvelle formule en intégrant un nombre d'équipe plus élevé que jamais. Avec 24 équipes et une disparité de niveau présumée plus forte, les filets devaient trembler plus que jamais. Pourtant, après la phase de poule, force est de constater que le bilan est bien éloigné des espérances.

 

La plus faible moyenne depuis 1992

Alors que le nombre d'équipes engagées n'a cessé de croître, la moyenne de buts inscrits en phase de poules avait tendance à suivre la même courbe ascendante avec un pic à 2,71 buts / match en 2000. Or, malgré l'intégration de huit équipes supplémentaires, la moyenne est descendu en dessous des deux buts marqués pour la première fois depuis 1992 ! Avec 1,92 buts / match, l'édition 2016 est donc la moins prolifique depuis l'Euro suédois.

Buts / match en phase de poule :

1992 : 1,75

1996 : 2,29

2000 : 2,71

2004 : 2,67

2008 : 2,38

2012 : 2,5

On constate ainsi que les soit-disant petites équipes ont tenu la dragée haute aux cadors du football européen, en se regroupant souvent autour de blocs défensifs imperméables. On peut néanmoins se rassurer en constater qu'une phase de poule peu prolifique ne présage en rien de matches couperets ennuyeux. En effet, l'Euro 1992 qui avait vula phase de poule la plus défensive avait, a contrario, été le cadre de la phase finale la plus offensive avec pas moins de 3,67 buts / match !


Des matches a suspense

De surcroît, si peu de buts ont été marqués, on constate qu'une forte proportion d'entre eux l'ont été dans les cinq dernières minutes des matches. 15 buts, soit 22% du total, ont donc été inscrits dans les ultimes instants des rencontres. Ce qui représente la meilleure moyenne de l'histoire de l'Euro.

Si cette tendance se confirmait durant la phase finale, les supporters peuvent s'attendre à vivre de fortes émotions.