Dans l'actualité récente

Vidéo : le bus des Bleus pour fêter leur possible sacre est déjà prêt !

Voir le site Euro 2016 de football

Affaire Blatter : le siège parisien de la FFF perquisitionné, des documents saisis
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-07-10T14:08:53.350Z, mis à jour 2016-07-10T14:21:00.502Z

Un automobiliste a croisé la route du bus à impériale célébrant la victoire de l'équipe de France en finale de l'Euro 2016... quelques heures avant le coup d'envoi du match !

Les superstitieux verront sans doute ça d'un mauvais oeil. Ce dimanche 10 juillet, à partir de 21 heures, l'équipe de France écrira une nouvelle page de son histoire en affrontant le Portugal au Stade de France en finale de l'Euro 2016. S'ils gagnent, les Bleus rejoindront l'Allemagne et l'Espagne au rang des pays sacrés trois fois. Le Portugal peut lui ouvrir son palmarès international.

Le bus est déjà prêt et en route pour Paris

Sur Twitter, un internaute du nom d'Hugo Legrand a partagé une vidéo un peu spéciale, qu'il a accompagné de la phrase « Je suis passé dans le futur je crois ». Et pour cause : sur la vidéo filmée depuis sa voiture, il dépasse un bus à impériale particulier, de couleur bleue. A l'arrière, figure le mot « Merci ». Et sur le côté, on trouve le logo de la Fédération française de football avec les mots « Champions d'Europe 2016 » !


Joint par le journal 20 minutes, Hugo Legrand explique qu'il se trouvait sur la D173 en direction de Rennes quand il se fait dépasser par le bus. N'en croyant pas ses yeux, il décide alors de le rattraper et dégaine son téléphone. Tout porte à croire que le véhicule se dirigeait vers la capitale.

Attention, le Portugal compte bien jouer les trouble-fêtes

Il semble bien, donc, que tout soit prêt pour fêter la victoire de l'équipe de France en finale. En cas de sacre, il n'y aura pas de défilé sur les Champs-Elysées à Paris, mais les Bleus paraderont le long de l'avenue Foch lundi. Les supporters, eux, envahiront sans doute de nombreuses artères de la capitale. Mais avant de rêver à de telles envolées joyeuses, ne perdons pas de vue une chose : les Bleus ne sont que finalistes, et pour goûter aux mêmes effusions de bonheur qu'en 1998 et 2000, il va falloir battre une sélection du Portugal bien décidée à gâcher la fête prévue.

en savoir plus : Equipe de France de Football, Euro 2016 : Portugal - France