Dans l'actualité récente

Vidéo : Le Top des chocs violents du premier tour

Voir le site Euro 2016 de football

Faute de Pepe
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-24T14:20:46.121Z, mis à jour 2016-06-24T14:23:55.621Z

Des coups au visage, des tacles durs, des bousculades... Durant les matchs de la phase de poules, les poètes du ballon rond n'ont pas chômé. Florilège des plus gros chocs.

Le football, c'est des buts, du beau jeu, des supporters, du suspense... mais aussi des moments plus rudes, moins jolis à regarder et davantage douloureux. Et durant le premier tour de cet Euro 2016, les spectateurs n'ont pas échappé à certains moments durs. Des chocs violents ont émaillé les rencontres du premier tour.

Pour l’attaquant de l’équipe de France Olivier Giroud, le championnat d'Europe des nations a commencé de façon contrastée. Il a eu la joie de marquer le premier but contre la Roumanie au Stade de France, mais il s'est aussi pris un pied dans le nez dans le même match. Insaisissable, le génie croate Luka Modric a lui été fauché par un tacle méchant contre la sélection de Turquie. Cela ne l’a pas empêché d’inscrire un but splendide d’une volée bien placée.

Pas intimidé par l'Ukraine, l'Allemand Toni Kroos n'a pas hésité à mettre un coup de coude à Viktor Kovalenko. David Alaba, l'homme à tout faire de la sélection autrichienne, a pu constater que la réputation du Portugais Pepe n'était pas usurpée. Le défenseur du Real Madrid et de la Seleçao s’est signalé par un tacle non réglementaire, en dépit de ses dénégations auprès de l’arbitre. Le Portugais Ricardo Carvalho, malgré ses 38 ans, garde encore un peu de hargne, comme ce fut le cas contre l'Autriche. Durant les 36 premières rencontres, il y eu des bousculades et des intimidations sur le terrain. 124 cartons jaunes et deux cartons rouges (pour l’Albanais Lorik Cana et l’Autrichien Aleksandar Dragovic) ont été distribués.