Dans l'actualité récente

Irlande du Nord : « Will Grigg’s On Fire », le buzz de folie de l’Euro

Voir le site Euro 2016 de football

Kyle Lafferty   Irlande
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-06-24T09:58:41.244Z, mis à jour 2016-06-24T11:58:07.890Z

Les fans de l'Irlande du Nord font souffler une tempête de bonne humeur avec leur reprise de « Freed From Desire » qui célèbre un joueur encore inconnu il y a quelques jours.

Impossible d'y échapper. Dans les rues, dans les stades, les supporters nord-irlandais, déjà très appréciés pour leur bienveillance depuis leur arrivée en France (sérénade chantée à une jeune femme, berceuse susurrée à un bébé dans un tramway, réparation financée d'un véhicule endommagé...), entonnent un tube des années 1990 remanié à leur sauce.

A la source du buzz

Les prémices de l'histoire remontent au mois de mai dernier. Sur YouTube, un fan de Wigan (D3 anglaise) poste une vidéo de lui-même face à sa webcam chantant « Will Grigg’s Fn Fire », une chanson à la gloire de l'attaquant nord-irlandais, buteur à 25 reprises cette saison avec les Latics. « Will Grigg’s on fire, your defense is terrified » (« Will Grigg est en feu, votre défense est terrifiée »), répète-t-il dans cette reprise de « Freed From Desire », célèbre chanson de Gala qui date de 1996.


Une chanson qui génère « de l'énergie vitale »

Les supporters de l'Irlande du Nord ont décidé d'adopter cette reprise au point d'en faire l'un des hymnes de cet Euro 2016. Le nombre de téléchargements explose et les vidéos sont vues des millions de fois (celle du supporter, le clip de Gala, les instants capturés dans les bars, les stades, les rues...). L'air entêtant invite à la fête, même quand l'équipe de Martin O'Neill s'incline comme face à l'Allemagne (0-1) ou face à l'Ukraine (0-2), sans que cela l'empêche de passer en huitièmes de finale.


Will Grigg n'est pourtant pas encore un chasseur de buts très redouté sous le maillot de la sélection d'Irlande du Nord, qu'il porte depuis 2012. Il n'est que remplaçant et n'a inscrit qu'un but en 8 capes. L'avant-centre de Wigan n'a pas disputé une minute de la phase de poules. Et pourtant, il est l'une des superstars de l'Euro 2016 ! Interrogée par France Télévisions, la chanteuse Gala, qui a basé « Freed From Desire » sur une prière bouddhiste, apprécie ce buzz et salue les fans nord-irlandais : « Le fait qu'ils chantent ce mantra pour encourager un joueur montre qu'ils ont compris l'esprit de la chanson. C'est comme s'ils lui insufflaient de l'énergie vitale pour qu'il vole vers la victoire ».


en savoir plus : Equipe d'Irlande du Nord de Football, Euro 2016 : Pays de Galles - Irlande du Nord