Euro 2020/ France – Suisse, comme on se retrouve

Cela fait cinq ans que les deux pays ne s’étaient pas affrontés. Lundi les Bleus retrouvent les Helvètes, un adversaire dont ils ont croisé la route à de nombreuses reprises.

Les rencontres contre la Nati ne sont jamais évidentes pour les Bleus. Même si le bilan est à l’avantage de l’équipe de France, ces dernières années ont montré que les Suisses n’étaient pas si simples à battre. Cependant, les Helvètes ont beaucoup de difficultés à passer les huitièmes de finale.

Quatre nuls lors des cinq derniers matches

Lors de l’Euro 2004 (3-1), la Coupe du Monde 2006 (0-0), la Coupe du monde 2014 (5-2) puis l’Euro 2016 (0-0), les deux nations se sont affrontées. Sans oublier les qualifications pour le Mondial 2006 (0-0 et 1-1). Si les Bleus n’ont plus perdu contre les Suisses depuis 1992, lors des cinq derniers matches, quatre confrontations se sont conclues par un nul.

Certes, du temps a passé depuis, les Bleus ont atteint la finale du Championnat d’Europe en 2016 et ont surtout remporté la Coupe du monde. Mais ce huitième de finale ne sera pas si simple que cela. Au pied du mur après deux matches, les coéquipiers de Shaqiri ont inscrit trois buts contre la Turquie pour se qualifier. La preuve que leur place en huitième n'est pas imméritée.

Quatre éliminations en huitième de finale sur quatre

Xhaka (Arsenal), Shaqiri (Liverpool), Embolo (Borussia Monchengladbach) et Seferovic (Benfica) sont les principaux dangers pour les Bleus. Ils connaissent bien les tricolores pour avoir tous les quatre pris part au dernier France – Suisse en 2016 au Stade Pierre-Mauroy qui s’était soldé par un match nul et vierge.

Autre joueur à surveiller, le milieu de terrain Steven Zuber. Le joueur de l’Eintracht Francfort n’a été titularisé qu’à une seule reprise lors de l’Euro 2020. C’était contre la Turquie. Et en 84 minutes sur la pelouse, Zuber est devenu le meilleur passeur du tournoi avec trois passes décisives. De quoi montrer que les Helvètes disposent de joueurs capables de belles performances.

Par contre sur les dernières années, c'est la première fois que les deux équipes s'affronteront sur un match à élimination directe. Dans cet exercice, les Helvètes connaissent de réelles difficultés comme en témoignent leurs éliminations en 2006 (en 1/8 de finale contre l’Ukraine), en 2014 (en 1/8 de finale contre l’Argentine), en 2016 (en 1/8 de finale contre la Pologne) et en 2018 (en 1/8 de finale contre la Suède). De quoi donner des idées aux Bleus.

Vidéos associées

Didier Deschamps : "On a été au bout de nos forces"
3m30
Extrait - Lundi 28/06/21 - 00:27
Deschamps : "Vu le contexte, on va le prendre quand même"
1m16
Extrait - Samedi 19/06/21 - 17:15
3m13
Extrait - Lundi 21/06/21 - 23:25
38s
Extrait - Samedi 19/06/21 - 17:08
1m14
Extrait - Mercredi 23/06/21 - 23:35
2m15
Extrait - Lundi 28/06/21 - 00:00
2m01
Extrait - Vendredi 18/06/21 - 23:15
3m34
Extrait - Lundi 14/06/21 - 23:17
2m42
Extrait - Mercredi 23/06/21 - 23:40
2m40
Extrait - Mercredi 23/06/21 - 23:15
2m40
Extrait - Lundi 14/06/21 - 23:20
4m38
Extrait - Lundi 21/06/21 - 23:15
2m09
Extrait - Samedi 19/06/21 - 17:21
1m17
Extrait - Mercredi 23/06/21 - 23:10
2m31
Extrait - Vendredi 18/06/21 - 23:04

News associées