Euro 2020 / Kasper Dolberg a tout changé

Le parcours du Danemark est loin d’avoir été un long fleuve tranquille. Du malaise d’Eriksen, aux deux défaites d’entrée, tout a changé avec la titularisation du Niçois Kasper Dolberg.

Avant la demi-finale de l’Euro, le Danemark a déjà réussi sa compétition. Mais les Scandinaves seraient déçus de s’arrêter si proche d’un exploit retentissant. Après un début de tournoi très compliqué, le Danemark est devenu l’une des meilleures attaques de l'Euro. Et cela grâce notamment à Kasper Dolberg.

Un but toutes les 52 minutes en moyenne

Après deux défaites d’entrée, le Danemark avait peu de chances de se hisser en huitièmes de finale. Mais le match contre la Russie a tout changé. Victorieux 1-4, les Danois ont lancé leur tournoi. Lors de ce match Kasper Dolberg dispute 30 minutes sans vraiment s’illustrer. Il faut attendre le huitième de finale pour le voir briller. Aligné à la place de Poulsen blessé, Dolberg signe un doublé en une heure de présence sur la pelouse.

Une frappe enveloppée à l’entrée de la surface placée dans le petit filet, et une seconde réalisation en reprenant de volée un ballon très mal dégagé par la défense russe. En huitième de finale contre la République tchèque, l’attaquant niçois joue à nouveau une heure. Kasper Dolberg marque le second but danois en étant à la conclusion d’un superbe centre de Maehle. Des réalisations d’un pur avant-centre, qui sait se montrer efficace. Trois buts en 158 minutes, soit une réalisation toutes les 52 minutes. Surtout Dolberg gâche peu : six frappes, quatre cadrées, trois buts.

« J’attendais cela, particulièrement quand j’étais sur le banc »

L’ancien joueur de l’Ajax a su se faire sa place dans le groupe danois. Il partait pourtant comme troisième choix dans l’axe de l’attaque scandinave. Mais Dolberg a bénéficié de la méforme de Wind et la blessure de Poulsen. Enfin titularisé, il a justifié à merveille le choix de Kasper Hjulmand.

« J’attendais cela, particulièrement quand j’étais sur le banc. J’en ai parlé au coach et à mes coéquipiers, personne ne veut être remplaçant. Ma patience a fini par être récompensée. J’ai le sentiment d’avoir contribué à quelque chose de grand. »

Plus renard des surfaces qu’attaquant qui décroche et effectue de longues courses, Dolberg a l’avantage de bien s’intégrer au jeu collectif danois et d’offrir une solution fixe dans la surface de réparation adverse. Ce qu’il a manqué aux Danois contre les Belges, et face aux Finlandais, et qui pourrait être très utile en demi-finale contre les Anglais et leur défense verrouillée. S'il est aligné contre les hommes de Southgate, Kasper Dolberg, surnommé l'Iceberg, pourrait bien glacer l'ambiance de Wembley.

Vidéos associées

Kasper Hjulmand (Danemark) : "C'est l'une des meilleures équipes du monde"
1m30
Exclu - Jeudi 17/06/21 - 14:48
Florian Grillitsch (Autriche) : "Nous avons un fort potentiel"
1m09
Exclu - Vendredi 25/06/21 - 18:34
Kieffer Moore (pays de Galles) : "Nous y croyons dur comme fer"
43s
Exclu - Vendredi 25/06/21 - 15:52
Paul Pogba : "Aller chercher cette coupe"
2m18
Extrait - Vendredi 11/06/21 - 23:48
31s
Exclu - Samedi 12/06/21 - 15:12
2m07
Extrait - Dimanche 20/06/21 - 13:13
3m35
Exclu - Lundi 21/06/21 - 13:02
1m17
Exclu - Jeudi 01/07/21 - 18:06
2m59
Exclu - Mercredi 02/06/21 - 23:10
43s
Exclu - Dimanche 13/06/21 - 14:10
1m20
Exclu - Vendredi 25/06/21 - 15:25
1m52
Extrait - Dimanche 20/06/21 - 14:57
1m13
Exclu - Jeudi 01/07/21 - 18:06
39s
Exclu - Vendredi 18/06/21 - 12:53
1m52
Extrait - Lundi 21/06/21 - 14:44
35s
Extrait - Samedi 19/06/21 - 16:07
44s
Exclu - Mercredi 23/06/21 - 16:22
4m26
Exclu - Mardi 15/06/21 - 14:26
1m25
Exclu - Jeudi 17/06/21 - 14:53

News associées