Aller directement au contenu

Finlande – Russie (0-1) Miranchuk relance sa sélection

Finlande – Russie (0-1) Miranchuk relance sa sélection
Après une défaite inaugurale contre les Belges, les Russes s’imposent pour la première fois dans cet Euro. En plus d’un superbe but, la victoire les rapproche des huitièmes de finale.

Le score aurait pu être plus sévère pour les Russes. Après des opportunités pour le Finlandais Joel Pohjanpalo sur les cages de Safonov (dont un but refusé pour hors-jeu), les Russes ont haussé le niveau, ouvrant le score par l’intermédiaire d’Aleksey Miranchuk dans le temps additionnel de la première période.

En attendant la rencontre de la Belgique contre le Danemark mercredi, les deux adversaires de ce match partagent la tête du groupe B avec les Belges.

Groupe B

1 Belgique 3 points – 1 match Joué

2 Russie 3 points – 2 matches joués

3 Finlande 3 points – 2 matches joués

4 Danemark 0 point – 1 match joué

Les chiffres de la rencontre

Finlande – Russie 0-1

But : Aleksey Miranchuk, 45+2

1

La Finlande n’a cadré qu’une frappe contre 3 pour les Russes

56

Les Russes ont dominé la rencontre dans son ensemble avec une possession du ballon à leur avantage (56%), grâce notamment à leur première période (65% de possession de balle avant la pause contre 47% après).

3

Ce sont les nombres de frappes cadrées par les Russes. Le portier finlandais Lukas Hradecky, déjà en vue lors de la rencontre contre le Danemark, s’est de nouveau illustré notamment à la 72ème minute sur une frappe de Daler Kuzyayev.

Ils ont dit (avec AFP)

Stanislas Cherchesov (sélectionneur de la Russie)

« Avec cette équipe, je savais que ce système allait marcher. Aleksey (Miranchuk) a marqué un super but, nous sommes contents. Nous avons gagné en équipe. Nous sommes satisfaits du plan, et les joueurs ont fait ce que je leur ai demandé à de faire. Il fallait se créer des occasions, et on l'a fait. On va se préparer pour le prochain match. »

Markku Kanerva (sélectionneur de la Finlande)

« Nous sommes déçus. Nous avons joué ce match avec l'idée de le gagner, et nous avons échoué. Il y a eu la décision du VAR en début de match (pour annuler un but finlandais, ndlr). Je ne sais pas comment (notre but) aurait affecté le reste du match, mais cela aurait mis plus de pression sur la Russie. On a eu plus d'occasions que face au Danemark, c'est un point positif. La défense a été satisfaisante aussi. Nous aurions mérité au moins un point. La Belgique (prochain adversaire de la Finlande, ndlr) est l'une des équipes les plus fortes du tournoi, ça sera un défi énorme pour nous. Mais l'équipe a montré qu'elle était capable de rivaliser et de faire des exploits. »

Vidéos associées

News associées