France - pays de Galles : Premier test pour les Bleus avant l'Euro

L'équipe de France dispute mercredi soir (21h05 sur TF1) son premier match de préparation à l'Euro 2020 face au pays de Galles de Gareth Bale.

Le contexte : Les Bleus, une prépa à toute allure

Les champions du monde de football sont aussi les champions du monde du travail. Arrivés à Clairefontaine le lundi 24 mai dernier, pour les trois quarts d'entre eux, les Bleus ont passé leur semaine à bosser dur en prévision du Championnat d'Europe. Comme en 2018, les hommes de Didier Deschamps ont énormément bossé le foncier, tout en n'oubliant pas le ballon cela va de soi. Le sélectionneur l'a rappelé depuis Nice : les joueurs de l'équipe de France en ont bavé, parfois à coup de doubles sessions. Il faut bien ça pour gagner.

Mais après neuf journées de travail, place à la mise en pratique. Car rien ne remplace la vérité du terrain dans le sport. Opposée à l'équipe du pays de Galles à l'Allianz Riviera de Nice, l'équipe de France va clore la première partie de sa préparation à l'Euro 2020 et passer un bon test face à une équipe au style britannique qu'on ne présente plus. Avec sa défense à trois centraux, son bloc regroupé, l'équipe de Gareth Bale ne va pas faire de cadeaux aux Bleus. Mais il n'y a pas meilleur moyen de se tester avant un grand rendez-vous international que de jouer l'adversaire type d'une telle compétition, désormais élargie à 24 équipes et plus propice aux surprises.

Avec Benzema, place à un nouveau système ?

Ce premier et avant-dernier match de préparation va aussi permettre à Deschamps de faire une bonne revue d'effectif. Le groupe devrait pas mal tourner tout au long de la soirée et bien évidemment, le ou les différents systèmes utilisés par Deschamps seront scrutés du coin de l'œil. Avec le retour de Karim Benzema dans les 26, voir les Bleus évoluer dans un système différent de ces derniers mois existe fortement, sachant que le niveau affiché sur la dernière année était largement perfectible. Oui, il fallait une évolution pour aborder ce Championnat d'Europe.

En 4-2-3-1 ou 4-4-2 losange, le système de base du football, la France va faire une première répétition générale du match face à l'Allemagne qui sonnera son entrée dans la compétition, le 15 juin prochain. S'il va tester une grosse partie de son groupe, Deschamps va aussi tester le onze type qu'il a en tête pour débuter l'Euro. Puis, il testera autre chose et verra la réponse de ses hommes. Un casse-tête géant attend le sélectionneur. Mais avec des choix de riche à sa disposition, c'est un casse-tête plaisant. Pour les Bleus version Euro 2020, tout commence à Nice.

Composition probable

Lloris (G) - Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez - Pogba, Tolisso, Rabiot - Griezmann - Benzema, Mbappé

Les chiffres à connaître

100 - Hugo Lloris va atteindre mercredi soir, chez lui, à Nice, le cap des 100 capitanats avec l'équipe de France. Il fêtera par ailleurs sa 124e sélection.

82 - De Nice à Nice. Absent avec les Bleus depuis le 8 octobre 2015 et un succès face à l'Arménie (4-0), Karim Benzema va retrouver le maillot des Bleus face au pays de Galles et fêter sa 82e sélection dans cette même Allianz Riviera.

6 - France - pays de Galles, c'est plus une belle affiche de rugby que de football. Ce sera seulement la 6e confrontation entre les deux nations, et la 6e en match amical.

1 - Un seul succès pour les Gallois face aux Bleus : il faut remonter au 2 juin 1982, lors d'un match de préparation au Mondial 1982, et un succès 0-1 à Toulouse, grâce à un but de Ian Rush.

Ils ont dit

Didier Deschamps sur l'équipe qu'il souhaite aligner face au pays de Galles

"Je n'ai que deux matches amicaux, mais j'ai six changements, il y aura du temps de jeu réparti. Mais évidemment dans mon esprit la priorité c'est de préparer l'équipe par rapport au 15 juin"

Didier Deschamps sur le trio Mbappé - Griezmann - Benzema

"Je parle d'eux avec les autres. Je n'ai pas le même objectif... Il y aura une animation offensive. Il y en aura une en début de match et peut-être d'autres en cours de match aussi. On a fait des séances d'entraînement : il y avait des positionnements, de la complémentarité. La qualité, ils l'ont, ça dépendra aussi de notre milieu de terrain, de l'apport de nos latéraux. Et tout ça est lié.

"Après, je me doute bien, que ça peut aller jusqu'à savoir combien de passes sont allées de l'un à l'autre. (...) Plus il y aura d'échanges, mieux c'est. Mais ce n'est pas qu'avec eux, je ne peux pas les dissocier de l'équipe."

Hugo Lloris sur son 100e capitanat.

"C'est magnifique en plus que ça puisse se jouer à Nice. Le hasard fait bien les choses. Lorsque j'ai démarré ma carrière, le capitanat n'a jamais été un objectif. J'ai été choisi et je suis très reconnaissant de cette confiance que l'on a pu m'accorder tout au long de ma carrière en Bleus, soit par Laurent Blanc et également Didier Deschamps. Je suis fidèle à moi-même : je vais continuer de donner le maximum jusqu'à que l'histoire en Bleus se termine pour moi."

Hugo Lloris sur l'équilibre de l'équipe avec le trio Mbappé - Griezmann - Benzema

"Je pense que tout est possible dans le football. A partir du moment où les joueurs ont les mêmes ambitions, lorsque le projet de jeu est clair, précis. Après, c'est entre nous, les joueurs de mettre l'énergie qu'il faut sur le terrain avec le ballon et sans ballon. Tout le monde sera concerné. Tout le monde travaillera pour le bien de l'équipe."

"Mais bien évidemment, offensivement, on a beaucoup de joueurs talentueux et de grande qualité, mais on ne peut pas gagner de tournoi sans être une équipe défensivement solide et équilibrée et cela passera par beaucoup de travail. Notre équipe se doit d'être forte dans tous les secteurs."

Vidéos associées

News associées