Dans l'actualité récente

5 affiches de prestige à ne pas manquer !

Voir le site Coupe du monde de la FIFA 2018

Brésil RTS1JCM7
Par Farid Sarr|Ecrit pour TF1|2018-03-23T09:50:50.763Z, mis à jour 2018-03-23T10:25:35.579Z

À l'approche du Mondial 2018, les nations engagées entament le premier cycle de leur préparation, certaines rencontres vaudront assurément le coup d'oeil.

Russie - Brésil ( vendredi, 17h00) 

Le Brésil défie le pays organisateur du Mondial sans sa star Neymar, blessé pour encore plusieurs semaines. Si les Brésiliens font office de favoris pour la plus prestigieuse des Coupes, ces derniers devront passer outre l'absence de leur meilleur joueur. Une équation qui ne sera pas simple à résoudre au regard de l'apport de ce dernier. Le joueur parisien a inscrit 53 buts en sélections. Des chiffres qui le classent au quatrième rang des meilleurs buteurs de l'histoire de la Seleção, juste derrière Romario (55 buts). Toutefois Tite dispose d'une solution de rechange assez intéressante. Le jeune espoir Gabriel Jesus qui fait les beaux jours de Manchester City, fait son retour en sélection. Tâche à lui de faire oublier provisoirement l'ancien Barcelonais.  

France - Colombie (vendredi 21h00) 

Après une Coupe du monde 2014 (quart de finaliste face à l'Allemagne-0-1) et un Euro 2016 à domicile, marqué par une défaite en finale face au Portugal (1-0), les Bleus de Didier Deschamps se savent particulièrement attendus. Pour préparer au mieux la compétiton, ces derniers affronteront la Colombie de Radamel Falcao ce soir au Stade de France, à guichets-fermés, avant de défier la Russie le 27 mars. Un premier adversaire de qualité, 13ee au classement Fifa et quart de finaliste de la précédente édition. Un bon test. À noter que Wissam Ben Yedder, appelé pour la première fois par Didier Deschamps pourrait prendre part à son premier match en Bleu.  

Allemagne - Espagne (vendredi 20h45) 

«Pour moi, les ogres du Mondial sont l'Allemagne et l'Espagne. Ce sont eux les favoris», ces mots sont sortis de la bouche de Diego Armando Maradona. La légende argentine a répondu sans détour à nos confrères de RMC , lorsque ses derniers lui ont demandé de désigner ses deux favoris pour le Mondial. Et si l'ancien joueur du Napoli et du Barça avait raison ? Difficile de le contredire dans les faits, tant ses deux nations affichent une régularité impressionnante. La Mannschaft comptabilise 4 sacres dans son histoire, contre une seule pour l'Espagne. Histoiriquement la formation entraînée par JoachimLöw conserve un avantage, toutefois sur ces dernières années la Roja a plus que prouvé sa valeur, avec pas moins de 3 sacres sur les années 2000 (Mondial 2010, Euro- 2008-2012). Un match de gala.  

Argentine - Italie (vendredi 20h45) 

Si les Italiens ont échoué dans la quête de leur participation au Mondial 2018, nul doute que les hommes de Luigi Di Biagio sont revanchards. La Nazionale, quadrupe championne du monde manquera donc la compétition pour la première fois depuis 1958. Pour alléger sa souffrance cette dernière aura toutefois fort à faire. L'Italie devra faire tomber l'Argentine, qui elle rêve d'un troisième sacre historique en Russie.La performance de Lionel Messi sera particulièrement scrutée, l'Argentin coure toujours après un premier trophée mondial.avec sa sélection. La meilleure façon de se préparer, c'est de l'emporter ce soir.  

Egypte- Portugal (vendredi 20h45) 

C'est un duel qui verra s'opposer deux des meilleurs joueurs actuels. Mohamed Salah d'un côté (Égypte) et Cristiano Ronaldo de l'autre (Portugal). Si les Phararons paraissent inférieurs à première vue, ils pourront compter sur le fer de lance de Liverpool, dans la forme de sa vie. L'Egyptien a déjà inscrit 28 en 30 matches cette saison en Premier League. La star madrilène affiche des statistiques légèrement inférieures en Liga (22 buts en 23 matches). Reste à savoir qui sortira vainqueur de ce duel de titans.    

en savoir plus : Equipe du Brésil de Football, equipe d'allemagne