Amical : Les 4 rencontres du jour à ne pas manquer

Voir le site 15 JUILLET 2018 : La France en bleu

RTX2T489
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2018-03-27T10:59:49.958Z, mis à jour 2018-03-27T11:01:03.554Z

Ce mardi soir, le Brésil va croiser sur son chemin l'Allemagne, l'Espagne va défier l'Argentine, huit ans après leurs dernières confrontations directes,... A trois mois du match d'ouverture, ces matches amicaux ont des apparences de Coupe du monde.


Allemagne - Brésil

Ce soir, l’Allemagne va accueillir dans l’Olympiastadion de Berlin le Brésil (20h45). Une affiche qui a des allures de finale de Coupe du monde. pour leur 24e confrontation. Malgré, 12 victoires et 5 matches nuls à son actif contre son adversaire de la soirée, la Seleçao ne part pas comme le favori de ce choc puisqu'ils n'ont plus battu la Mannschaft  depuis juin 2005 (3-2 en ½ finales de la Coupe des confédérations). Mais, comment ne pas penser à leur dernière rencontre et cette spectaculaire défaite 7-1, en 1/2 finales lors du Mondial 2014 sur la terre du football ? Dans une interview relayée par le journal allemand, Kicker, le sélectionneur bréislien, Tite a, d'ailleurs, confié que cette déconvenue était toujours dans les mémoires : « Ce match a une très grande importance psychologique, il ne faut pas se voiler la face, le 7-1 du Mondial est un fantôme qui nous hante. La blessure est encore ouverte (...) ce match de Berlin fait partie du processus de cicatrisation ». 



Angleterre - Italie

Quatre jours après sa défaite contre l'Argentine (2-0), l'Italie s'attaque à un nouveau gros morceau, l'Angleterre (21h00). Une joute qui s'annonce des plus serrées puisque cela fait 21 ans que les deux équipes ne se sont pas séparées avec plus d'un but d'écart. Contre une équipe d’Italie en période de remaniement et manque de confiance après son échec lors des éliminatoires au Mondial 2018, les Three Lions partent logiquement avec un léger avantage sur la Squadra Azzurra. Pour autant, rien n'est encore fait puisque Gareth Southgate, le sélectionneur de l'Angleterre a déclaré, en conférence de presse, qu'il allait faire tourner son effectif : «Nous avons d’excellentes options sur plusieurs postes, des joueurs qui nous apporteront beaucoup s’ils sont retenus. Il y a 31 ou 32 joueurs en compétition et personne ne sait ce qui se passera dans les prochaines semaines». Jack Butland devrait notamment débuter la rencontre à la place de Jordan Pickford, qui avait avait gardé sa cage inviolée face au Pays-Bas (1-0). 


Espagne - Argentine 

Quelques minutes après le coup d'envoie de ces deux premières rencontres, l'Argentine va jouer contre l'Espagne, la terre d'accueil de son poulain, Lionel Messi. Longtemps incertaine, la star barcelonaise devrait finalement bien défier Gerard Piqué et Andrés Iniesta, ses coéquipiers en club, sur la pelouse du Wanda Metropolitano, l'enceinte de l'Atlético Madrid, comme l'a avoué Jorge Sampaoli en conférence de presse d'avant-match : «S'il y avait le moindre risque, Leo se serait manifesté. La veille du match contre l'Italie, il avait indiqué qu'il n'était pas en état de jouer. Mais là, il a fait un essai hier, il en a refait un aujourd'hui et il va bien (...) Je ne crois pas qu'il aura un empêchement demain (ndlr, mardi)».  Les dernières retrouvailles entre ces deux pays remontent déjà au 7 septembre 2010, soit deux mois après la Coupe du monde en Afrique du Sud, jour durant lequel l'Albiceleste avait écrasé la Roja 4-1, avec notamment un somptueux lob de Lionel Messi. 


Danemark - Chili 

En tout début de soirée, le Chili, double tenant du titre de la Copa America (2015 et 2016), va évoluer contre le Danemark dans le Aalborg Portland Park. Une rencontre que les Bleus devraient suivre avec grand intérêt. Pourquoi ? Les Danois seront les futurs adversaires des Bleus qu'ils affronteront le 26 juin prochain lors de la Coupe du monde 2018 puisque les deux sélections sont dans la même poule (Groupe C). Qui plus est, les deux derniers face-à-face entre l'équipe de France et les Dynamites danoises se sont soldées par deux victoires âpre des hommes de Didier Deschamps. 


en savoir plus : equipe d'allemagne, equipe d'angleterre, equipe d'espagne, Equipe d'Argentine de Football, equipe du danemark